Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

 

20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 21:52

L’autre jour j’ai vu un extrait du passage de l’ancien chanteur populaire et nouveau libre-penseur philosopho-politique Enrico Macias dans l’émission télévisée de Laurent Ruquier.

Le chanteur a déclaré d’un ton professoral, je cite : « Il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis ».

Cette pensée profonde du vieux sage troubadour m’a heurté de plein fouet, et là, les yeux ronds devant tant d’évidence mise à nue, ce fut pour moi comme une divine révélation.
Il avait parlé, et j’avais entendu.

Voilà pourquoi, dès le lendemain, je me suis acheté un téléphone portable. Il était temps. Merci Enrico.

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 09:00


Alors comme ça il paraîtrait que ces derniers temps je fais des articles trop longs, trop étalés et avec beaucoup trop de blabla ?!

Preuve que non.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 13:54

Oulalah… quand on voit de quand date mon dernier article, le moins qu’on puisse dire c’est que je me la suis coulée douce ces derniers temps ! Ma fréquence de postage à dû en prendre un sacré coup…

Et par la même occasion j’ai pris un sacré retard dans mes articles plus ou moins en rapport avec l’actualité… Bon là je suis en train d’en rédiger une petite fournée, mais ce n’est pas encore tout à fait prêt à être mis en ligne. C’est pourquoi j’écris ces quelques lignes, ne serait-ce que pour vous rassurer : non je ne suis pas mort. Ni en pleine hibernation au fond d’une grotte. Ni dans un pays lointain sans accès au net (bien que je sois un peu dans la lune ces derniers temps).

C’est juste que je manquais un peu de temps, voilà toute la maigre explication à mon silence récent. Mais ça ne m’a pas empêché d’avoir quelques idées, qu’il ne me reste plus qu’à mettre en forme et à publier…

Alors pour remercier celles et ceux qui passent vaille que vaille ici quotidiennement, même en ces temps de vaches maigres rédactionnelles, voici en exclusivité un avant-goût des articles que je prépare et qui ne devraient plus tarder à montrer le bout de leur nez dans le coin.

Tout d’abord j’ai un beau retard de chroniques cinéma en réserve ! Les Infiltrés de Martin Scorsese, The Fountain de Darren Aronofsky, l’énorme Apocalypto de Mel Gibson, le Rocky Balboa de Sylvester Stallone… et certainement d’autres qui vont s’ajouter à la liste d’ici quelques jours. Sans compter la rétrospective de l’année ciné 2006. Moi qui trouvais déjà que ce blog penchait de plus en plus exclusivement du côté du septième art, je ne vais pas arranger son cas…

Mais pour compenser un peu ce raz-de-marée d’articles cinéma, j’ai aussi dans ma réserve quelques pastafarismes croustillants, deux-trois BD dont je tenais à parler, des séries télé génialissimes à vous présenter, l’un ou l’autre billets d’humeur, un quizz musical tout prêt, et des sites à vous faire découvrir par l’intermédiaire de la nouvelle catégorie « pub » dont j’avais déjà parlé il y a quelques semaines.

Bref, je ne suis pas du tout à court d’idées, c’est juste qu’il va falloir que je me secoue un peu pour finaliser tout ça.

Ça va venir, ça va venir…

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 00:01

Toujours à la recherche d'une bonne résolution à prendre pour la nouvelle année, pour 2007 je vous propose d'en suivre une tout droit venue de nos amis Shadoks...


Et bonne année à toutes et tous !!

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 12:35

Un an, voilà exactement un an que ce blog existe !
Que dire sur ces douze mois de présence sur la blogosphère ?…

D’abord que je m’y sens pas mal du tout. Certes, ma fréquence de mises à jour à un peu baissé par rapport aux premiers mois (je me suis rendu compte qu’un article par jour hors week-end, c’était un peu ambitieux, et surtout un rythme difficile à tenir sur la durée), mais je n’ai pas (encore) été emporté par la vague de l’ennui ou de perte d’intérêt qui gagne parfois certain(e)s. Mais ça ce n’est pas nouveau : déjà môme, je n’étais pas du genre à abandonner mes jouets une fois l’effet de nouveauté passé…

Bon, histoire d’être fidèle à mon esprit scientifique (et par la même occasion étoffer un peu cet article), voici un bref bilan chiffré de cette année écoulée.

Au total 145 articles, soit 1 article tous les 2.5 jours, finalement ce n’est pas un si mauvais rythme que ça !
Parmi ces 145 articles, il y en a eu 32 consacrés au cinéma (pourtant je ne pensais pas au départ que ce serait cette catégorie qui prendrait le dessus sur le reste), 21 à mes élucubrations en tous genre (comprenez par là des essais de réflexions sur tout et rien voire parfois pas grand-chose), 21 à des bêtises si insignifiantes qu’elles méritaient d’être dites (si, si), 16 à mes lectures de bandes-dessinées et autres comics (et pourtant les piles de BD qui traînent chez moi sont là pour me rappeler que j’aurais de quoi en faire beaucoup plus … flemmardise quand tu me tiens…), 15 à ces petits trucs insolites que j’aime tant (et qui souvent n’intéressent que moi par contre !!), 14 à des citations toutes plus illustres les unes que les autres (puisqu’elles ne sont pas de moi), 11 à la musique (bien que les quizz m’ont bien aidé sur ce coup là !), 7 à des gentilles contributions de gentils lecteurs (et trices) de ce blog, 6 à l’univers impitoyable du petit écran (et après ça qu’on ne me dise pas que je passe mon temps devant la télé !!), et enfin 2 ridicules et isolées notes consacrées à mes lectures-écritures (bouh, la honteuh !).

Bref, cette avalanche de chiffres, outre son pouvoir assommant sur vous chers lecteurs, prouve qui plus est que j’ai du travail à fournir si je veux équilibrer ces catégories…

D’autant que je vous annonce dès aujourd’hui que la deuxième saison de Moleskine-et-Moi (on est fan de séries télé ou on ne l’est pas hein !) en comportera très prochainement une toute nouvelle toute belle, que j’utiliserai pour mettre en avant des sites qui me plaisent. Non pas que j’imagine que mon blog soit un si puissant outil publicitaire que cela, mais au moins histoire de parler parfois d’autres choses que de moi !
Parce que je suis désolé de vous l’annoncer,mais vous mes lecteurs êtes une espèce en voie d’extinction si l’on s’en réfère uniquement à des critères scientifiques… En effet, vous êtes environ 36 visiteurs uniques en moyenne par jour, ce qui ne vous permettrait pas de vous reproduire suffisamment pour assurer la pérennité de votre espèce si on vous collait tous sur une île perdue. Et je n’entre même pas dans les détails pour différencier le nombre d’hommes et de femmes !!! :o)

Puisque j’en suis aux statistiques, vous serez heureux d’apprendre (en tout cas moi je le suis) qu’en un an vous avez été 13213 visiteurs uniques à surfer sur ces pages, et qu’un total de 42670 pages ont été lues (ou tout du moins vues, pour les plus ennuyeuses d’entre elles !!).

Tant que j’y suis, voici un palmarès (sans ordre précis) de mes articles les plus visités (rien à voir avec le nombre de commentaires d’ailleurs) :

Le Fer d’Or (merci les amoureux de repassage)
Les Quizz musicaux (merci les joueurs mélomanes)
Je crois donc je suis (merci mon Dieu)
Texas à Colmar (merci les fans de Sharleen)
De Capes et de Collants (merci les fétichistes de collants et fans de super-héros)
Immortel Chuck Norris (merci aux karatékas et amoureux de cinéma de qualité)
Saloperies (merci les gens)
D’hier à aujourd’hui (merci les nostalgiques et autres vieux de tous poils !)

Comble du bizarre, c’est au mois de septembre que j’ai eu mes meilleures statistiques et fait péter tous mes records d’audience, c’est à dire le mois où j’ai le moins produit d’articles !
De là à dire que moins je l’ouvre plus je plais, il n’y a qu’un pas, que je vous laisserai franchir vous-mêmes. ;o)

En tout cas, je profite de cet article pour remercier toutes celles et tous ceux qui passent régulièrement, épisodiquement ou même par erreur sur mon site. Un petit merci tout particulier pour les commentateurs (et tateuses), ça fait toujours plaisir de partager quelques mots, et ça fait moins « monologue ».

Bon, c’est pas tout ça, mais maintenant il va falloir s’atteler à la deuxième saison !

To be continued…

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 17:21

Il y a quelques articles de cela je vous parlais de la compétition du Fer d’Or, autrement dit le premier championnat de France de repassage.
L’événement marketing organisé par Philips s’était composé d’éliminatoires dans différentes villes de province, et la grande finale a eu lieu le 29 novembre à Paris, bénéficiant même d’un beau reportage au JT de 13h00 de TF1 (on n’en attendait pas moins de ce bon Jean-Pierre Pernaut).

Contre toute attente c’est un jeune homme, repasseur amateur qui plus est, qui a remporté la compétition face à une marseillaise issue de la profession puisqu’elle exerce son art dans un pressing de la cité phocéenne. L’épreuve finale consistait à repasser le plus vite possible une chemise, le tout sous les commentaires avisés et enflammés de deux professionnels de la glisse : Nelson Montfort et Philippe Candeloro en personne !

La finaliste perdante aura au moins la consolation de détenir le temps record de la compétition pour un repassage de chemise : 1 minute et 30 secondes. Malheureusement pour elle, elle a réussi ce temps en phase éliminatoire et non en finale, ce qui a permis au jeune homme de remporter le titre tant convoité, profitant d’un instant de relâchement et de déconcentration de la professionnelle au moment fatidique.

Voilà, j’ai pensé que les résultats de cet événement sportif inédit vous intéresseraient. Mais j’en suis moins sûr tout à coup…

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 15:03

En politique c’est bien connu et Frank Dux n’aurait pas dit mieux : tous les coups sont permis. Souvent je m’amuse ou m’agace (c’est selon les jours, la gravité des faits et ma mauvaise humeur) des petits travers rapportés ci et là et qui font du monde politique cet univers impitoyable où JR Ewing en personne passerait pour un enfant de chœur.
Entre les retournements de veste, les mensonges éhontés, les concours de mauvaise foi, les tentatives de récupérations politiques opportunistes au possible (il n’y a qu’à voir en ce moment comment de Fabius à De Villiers tous les candidats à la présidentielle se sentent soudainement proches d’un Nicolas Hulot qui a le vent en poupe), les trahisons de dernière minute et le populisme le plus primaire, nos amis les hommes et femmes politiques appliquent à la lettre la règle qui veut que seuls les plus forts et les plus roublards survivent.

Mais cette semaine la palme de la manipulation et des coups bas revient sans conteste aux statèges Républicains américains qui ont jeté toutes leurs forces dans la bataille de la campagne électorale pour le renouvellement de la Chambre des Représentants et du Sénat outre-atlantique. Alors que le gouvernement Bush perd sans cesse en popularité, la quasi totalité des observateurs s’accordaient à dire avant même les élections du 7 novembre (et les résultats leur ont visiblement donné raison) que les Démocrates allaient triompher et remporter haut la main la majorité des suffrages et de ce fait faire basculer le Congrès jusqu’alors dans la poche de ce bon George Walker.
Mais les Républicains habitués aux remontées de dernières minutes dans les sondages (souvenez-vous la précédente présidentielle) n’ont pas lâché le morceau, et c’est de bonne guerre me direz-vous. Et dans cette optique toutes les façons de gagner des voix étaient bonnes à prendre. Jugez plutôt…

Au cours des derniers jours avant les élections, certains bureaux de soutien aux candidats Républicains ont mis en place une stratégie inédite. Ils ont lancé des campagnes téléphoniques de promotion des candidats Démocrates ! En temps normal cela consiste à démarcher par téléphone les gens chez eux et leur vanter les mérites d’un candidat pour inciter les derniers indécis à voter pour celui-ci. Ça n’existe pas encore par chez nous, mais c’est finalement très semblable à ces coups de fil commerciaux qui viennent très opportunément vous déranger en plein pendant votre épisode de Prison Break pour vous vendre une cuisine Mobalpa, des fenêtres double-vitrage ou un superbe-portable-dernier-cri-à-250-euros-que-vous-venez-de-gagner-cela-vous-fait-il-plaisir (accompagné ça va sans dire d’un abonnement téléphonique pour trois ans non résiliables et hors de prix).

Mais je digresse… ils ont donc lancé des campagnes téléphoniques pour leurs adversaires disais-je… mais en pleine nuit ! À 3 heures du matin votre téléphone sonne et une voix pré-enregistrée scande le nom du candidat Démocrate à vos oreilles ! et vous pouvez bien raccrocher, vous serez rappelé une demi-douzaine de fois dans la nuit histoire de bien vous faire enrager. Objectif : vous faire haïr ce nom avec lequel on vous harcèle en pleine nuit alors que vous ne demandez qu’à dormir du sommeil du juste. Et logiquement vous devriez en représailles voter pour le gentil candidat Républicain qui ne vous empêche pas de dormir lui au moins ! Diabolique non ?

Enfin, disons qu’en théorie oui, c’est astucieux, mais dans les faits je ne suis pas sûr que ce fut très efficace. De nos jours, en pleine ère de la communication omniprésente et de l’information reine, ce genre de chose ne passe pas inaperçu, et finalement il y a fort à parier que la manipulation a été découverte et divulguée avant le jour fatidique des élections et a dû avoir des effets secondaires inverses aux attentes des fins stratèges conservateurs.
Alors… arroseurs-arrosés ?

 

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 11:07

Aujourd’hui est un grand jour !
L’ami Ouf-Ouf et George W. Bush en personne se joignent à moi pour souhaiter à NoNo un Happy NoNo’s Day !


 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 16:25

Voilà qui va ravir l’ensemble des ménagères de moins de 50 ans (et soyons fous, celles de plus de 50 ans également !) : Philips, la marque hollandaise d’électro-ménager et à l’origine du CD entre autres choses, lance pour fêter les 50 ans de ses produits de repassage un événement tout à fait inédit et follement… excitant !

Mesdames, Messieurs, je suis heureux de vous annoncer la création de la compétition du Fer d’Or.

Kézaco ?
Rien de moins que le premier championnat de France de repassage !

L’opération va se dérouler sous la forme d’une tournée dans six grandes villes de France (Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Lille et Paris) et donnera l’occasion aux sportives (et sportifs, ne soyons pas sexistes !) d’intérieur de démontrer de quoi ils sont capables avec un fer à la main. Le détail des compétitions ne m’est pas encore connu, mais je ne doute pas un instant que ça va être spectaculaire.

Il paraîtrait même que des personnalités telles que Michael Schumacher, qui manie son engin comme personne, ou encore Rocco Siffredi, qui ne craint jamais de s’aventurer en terrain glissant, pourraient participer à l’événement. Et on se prend déjà à rêver du repassage en tant que discipline olympique (avec des compétitions de repassage de vitesse, de repassage artistique, de repassage d'endurance et même pourquoi pas de repassage tout-terrain).

Pour celles et ceux qui se sentent l’âme d’un champion et qui pensent avoir suffisamment d’heures d’entraînement derrière eux, vous pouvez toujours vous rendre à l’adresse suivante pour plus d’informations : http://www.leferdor.philips.fr/

Ça va chauffer !!!


J'implore l'indulgence de mes fidèles lectrices pour cette blague pas drôle. Ah... on me dit que je n'ai plus de fidèles lectrices... 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 15:55

Il y a déjà quelques temps que je m’étais fait cette remarque, et la chaleur de ces derniers jours me pousse à avoir ici une petite pensée pour nos amis les Gothiques.

Vous savez, ces jeunes un peu en marge qui se cherchent une identité dans le mouvement mi-religieux, mi-fashion, mi-musical (je sais, ça fait trois « mi », mais ce n’est pas grave) en suivant les règles vestimentaires de ceux qu’on appelle couramment les Gothiques.
D’ailleurs cette dénomination est un peu fourre-tout tant leurs membres ne se définissent pas tous de la même façon. Pour certains il s’agit d’une passion pour des thèmes tels que le vampirisme, il y a même ceux qui poussent plus loin jusqu’au satanisme, pour d’autres c’est beaucoup plus lié à la musique (Hard / Metal avec par exemple Marilyn Manson, ou tout à l’opposé Mylène Farmer), d’autres encore y associent plutôt tatouages et piercings, mais dans tous les cas il y a une constante qui les rapprochent : le look.

Un bon gothique suit quelques règles immuables. Il s’habille en noir, se maquille en noir (avec parfois un peu de rouge), se teint les cheveux en noir, porte des bijoux argentés très stylisés (avec pics, dragons et têtes de morts), ou au minimum pour les filles une croix chrétienne autour du cou. Enfin, il s’expose au minimum au soleil, afin d’avoir le teint de peau le plus blanc possible.

Autant dire qu’être gothique par 35°C à l’ombre, ce n’est pas une sinécure ! Moi-même qui porte volontiers du noir, je sais d’expérience le calvaire que ça peut devenir en été, surtout par un été aussi caniculaire qu’en 2003 ou que cette année. D’ailleurs cela fait longtemps que l’habitude a été prise : passé le mois de mai, mes vêtements passent du sombre au clair et je troque le noir contre du blanc.

Alors quand je croise des petits jeunes en ville, en total-look gothique alors que j’ai du mal à supporter mon pantalon de toile pour aller bosser, même si je trouve ce mouvement un peu « too-much » et gentiment zinzin (rien de méchant là-dedans je le précise), je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour eux et les désagréments qu’ils supportent pour être à l’image de leur passion.

Être gothique en été, même si ça n’a que peu d’intérêt à mes yeux, mérite quoi qu’on en dise le respect !!

 

 

Partager cet article
Repost0