Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

​​​​

 

/ / /

Quand je cause d'un film, je fais souvent des articles plutôt longs, et pas toujours en phase avec l'actualité du moment. Dans cette page d'avis vite dits je me propose de faire exactement l'opposé : quelques mots rapides pour donner un avis sur ce que je viens de voir. Certains films feront peut-être par la suite l'objet d'articles plus complets, ou pas. Cette page est donc mise à jour en même temps que l'encart "Vu récemment" qui pointe vers elle...

 

the-amazing-spider-man-afficheAmazing Spider-Man : pas grand intérêt selon moi, si ce n'est des CGI qui assurent. On recommence tout à zéro : ce qui change n'apporte rien, ce qui est identique est à mon sens moins bien que la trilogie mise en place par Sam Raimi. Et sur le principe ce qui me gêne c'est qu'en un film, quatre personnes au bas mot connaissent l'identité (pas)secrète de Peter Parker, tout le contraire de l'esprit du comic.

 






Piegee-HaywirePiégée : je m'attendais à mieux mais finalement c'est une bonne série B, mélange de baston et de film de conspiration / espionnage. L'actrice principale est géniale, et les scènes où elle se bastonne contre des gars assurent. Et quelle distribution bordel ! Soderbergh se fait plaisir.











jour-des-morts.jpgDay of the Dead : remake d'un film culte qui ne m'a jamais plu. Pas de raison que le remake fasse mieux, malgré la choupette Mena Suvari. Si j'ai ri à un moment de bon coeur : le zombie qui n'attaque pas parce que vivant il était végétarien, j'ai trouvé ça con mais hillarant.

 









born-to-ride.jpgBorn To Ride : Casper Van Dien et Patrick Muldoon enfin réunis depuis Starship Troopers ! et ça donne un immense navet. La fin est une pure arnaque : soit il manque un morceau du film soit je suis complètement con, en tout cas la fin est juste incompréhensible. Bobby Sixkiller est là aussi, le pauvre. Et pas trace de la bombe qui est sur la jaquette. Un film-arnaque de A à Z.








californication-saison-4Californication saison 4 : Hank est arrêté, accusé d'abus sexuel sur une mineure. Cette fois la déchirure est totale, Karen ne pardonne pas. Hank a perdu femme et enfant, mais il lui reste son sex appeal et son pote Charlie Runckle. Une saison assez divertissante même si elle sur fond de drame personnel pour Hank. Les aventures sexuelles de Charlie et Marcy valent le détour aussi. La plus dure des saisons de Californication, la moins fun.






dead-seasonDead Season : Le monde est envahi de zombies, quelques survivants vont s'organiser pour survivre sur une île. On sent que c'est très cheap comme film,  surtout quand les zombies apparaissent à l'écran. Mais la bonne volonté est là. De grosses influences  du genre sont très visibles, particulièrement celle de The Walking Dead. Personnages intéressants, cannibalisme et remises en question face à la survie au programme.

 

 

 

 

 

 

 

 

the-divideThe Divide : attaque nucléaire sur la ville : guerre ? terroristes ? on ne saura jamais... quelques survivants sont entassés dans l'abri de Mickey, un survivaliste qui se prépare à ce genre de choses depuis longtemps. Mais la vie en groupe entre personnes très différentes va vite dégénérer. Un film dur qui  ne fait pas dans la dentelle, peu de moyens mais huis-clos réussi. Personnages un peu caricaturaux surtout dans leurs excès, mais ça se laisse bien regarder.

 

 

 

 

 

 

batman-dark-knight-risesThe Dark Knight Rises : beaucoup d'attente, et beaucoup de bruit autour de ce film événement, qui finalement m'aura moins convaincu que le second volet. De très bonnes intentions, quelques longueurs, de bonnes surprises mais un film un chouïa en-deça de sa réputation.








le-monde-de-barneyLe Monde de Barney : la vie ordinaire d'un homme ordinaire, segmentée selon ses trois mariages avec trois femmes extrêmement différentes. Paul Giamatti est absolument fantastique dans son rôle, Dustin Hoffman trouve un rôle à sa mesure et dans lequel il semble s'amuser, et Rosamund Pike est sublime de grâce. Le traitement des différents âges de la vie des héros est exemplaire, le maquillage est fabuleux. Très chouette film !





Le-Chat-PottéLe Chat Potté : j'avais un peu peur d'être déçu et à l'arrivée j'ai été agréablement surpris. L'animation est magnifique, les images superbes, il y a de l'humour et des gags bien trouvés, juste ce qu'il faut de folie et quelques clins d'oeil bien placés. Le tout rend le film très sympa à regarder, j'ai vraiment passé un bon moment.







united-states-of-tara-saison3United States of Tara saison 3 : La famille Gregson est toujours aussi déjantée, et dans cette saison Tara se trouve un nouvel alter-ego glaçant et qui menace ni plus ni moins de tuer tous les autres alter-egos. Vraiment dommage que cette série n'ait pas été renouvelée par Showtime, on sent que le dernier épisode a été fait un peu en catastrophe justement au cas où ce serait le dernier, il est en rupture totale avec le rythme du reste de la saison. mais au moins il permet de rester sur ce qui peut faire office d'une fin "acceptable". Toni Collette aura été fabuleuse tout du long de cette série qui méritait de survivre une saison supplémentaire...




Jusqua-ce-que-la-fin-du-monde-nous-separeJusqu'à ce que la Fin du Monde nous sépare : La fin du monde est pour dans trois semaines, c'est un peu tard pour faire la connaissance de quelqu'un et pourtant... Les américains sont des gens calmes et bien éduqués ça se sait. La preuve, même quand la fin du monde est imminente, la plupart d'entre eux reste zen et décontracté. Pas très réaliste sur ce point. Steve Carell est excellent, avec Keira Knightley j'ai déjà beaucoup plus de mal. De bons passages mais dans l'ensemble film moyen tout de même.





copain-pour-toujoursCopains pour toujours : Bien que j'aime assez ce que fait Adam Sandler, la bande annonce m'avait fait craindre le pire. Eh bien au final je me suis bien marré devant cette comédie un peu conne, à la sauce barbecue américaine, mais qui a deux atouts dans son jeu : un casting aux petits oignons et des vannes qui oscillent entre le débile profond et le bien marrant. Bref, tout pour me plaire.







dylan-dogDylan Dog : adaptation de la BD italienne, Dylan Dog est un détective de la Nouvelle Orléans qui vit dans un univers peuplé de vampires, loups-garous, zombies, ghoules et morts vivants de toutes sortes. Entre comédie et fantastique le film peine à se positionner, Brandon Routh fait un peu jeunot bodybuildé pour le rôle titre, certains effets font très série télé. L'ambiance m'a fait penser à un mixe pas trop digeste de Buffy et du roman Cercle Vicieux que j'ai lu il y a peu. Film pop-corn plutôt moyen.






red-stateRed State : Quelque part dans la campagne américaine profonde, un révérend fondamentaliste chrétien a fondé sa secte. Composée d'une trentaine de personne, il s'agit d'une grande famille dont il est le patriarche et qui vit en quasi vase-clôs. Alors qu'ils retiennent prisonniers quelques jeunes lycéens pour faire du "ménage" parmi les infidèles, un groupe d'intervention anti-terroriste est missionné pour les mettre en garde à vue... Excellente surprise que ce film, excellents acteurs, John Goodman en tête, le réalisateur Kevin Smith tape juste et fort. Je recommande chaudement !

 

 

 

 

 

mon-pire-cauchemarMon pire cauchemar : Poelvoorde dans un rôle qu'il maîtrise à merveille : le Connard avec un grand C. Moi j'adore, et dans le film il a quelques répliques d'anthologie (sa contribution au bien du pays à défaut de payer des impôts entre autres). Je m'attendais à un truc un peu balourd voir forcé, mais en fait pas du tout, la comédie fonctionne parfaitement bien, les acteurs assurent, bref j'ai passé un très bon moment devant ce film.

 

 

 

 

 

 

 

columbianaColombiana : une histoire de vengeance assez classique, des images léchées et une Zoé Saldana aussi fatale que über-sexy. Pour le reste il y a des scènes vraiment énormes, totalement invraisemblables, mais qui restent belles à voir si on oublie de réfléchir deux secondes (la piscine à requins par exemple). Esthétiquement réussi, scénaristiquement pauvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Skins-Saison5Skins saison 5 : un nouveau groupe de jeunes pour cette saison, chaque épisode présentant l'un d'entre eux et approfondissant les liens qui les unissent aux autres. Malgré quelques répétitions par rapport aux saisons précédentes il reste quelques bonnes idées et trouvailles originales (Alo et Franckie en particuliers). Une saison beaucoup moins percutante et attachante que les autres toutefois. Bien sans plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

zack-et-miriZack et Miri font un porno : deux amis d'enfances qui vivent en colocation n'ont plus un rond. Pour ne pas se retrouver à la rue ils décident de faire un film porno afin de remonter leurs finances. Kevin Smith a trouvé là un point de départ idéal pour faire une comédie un peu délirante et crapoteuse comme il aime. C'est sympa, pas génial mais ça fait passer un bon moment. Mention spéciale à Jeremie Mewes (le Jay de Jay et Bob) toujours aussi cintré même avec les cheveux courts.

 

 

 

 

 

 

 

mammuthMammuth : un road movie un peu spécial avec un Depardieu en jeune retraité à la masse à la recherche de papelards pour la caisse de retraite. Yolande Moreau en grande forme elle aussi, que ce soit au téléphone avec des boîtes vocales ou en instigatrice de plan vengeurs et assassins. Comme dans tous leurs films, Délepine et Kervern mixent misère sociale et personnelle avec humour et poésie. Et comme d'hab il y a des guests pas piqués des hannetons. J'aime !!

 

 

 

 

 

 

 

hasta-la-vistaHasta la Vista : simplement le meilleur film que j'ai vu cette année et immense coup de coeur. Trois jeunes flamands décident de partir en voyage en Espagne, destination finale : un bordel acceptant les handicapés lourds tels qu'eux. Ah oui, j'oubliais de dire que le trio est composé d'un tétraplégique, un aveugle et un cancéreux qu'une tumeur cloue à un fauteuil roulant. Ces trois là sont déterminés à ne pas rester puceaux, ils s'embarquent donc pour une virée en mini-bus après avoir échappé à leurs parents... C'est drôle, touchant, émouvant, couillu, rentre-dedans, sincère, généreux, grinçant, décomplexé, imaginatif... je pourrais continuer longtemps comme ça. Je résumerais juste en disant que dans le genre, ça enterre Intouchables. Sans problème.

 

 

the-secretThe Secret : Difficile de passer après le coup de coeur de l'année. Des enfants disparaissent dans une petite ville perdue des USA, on parle d'un voleur d'enfants, le Tall Man... On nous annonce qu'on n'avait jamais été autant bluffé depuis le Sixième Sens de Shyamalan... ce qui est très très très largement exagéré. Il ya certes un twist inattendu, en revanche l'identité du Tall Man ne fait pas grand mystère j'ai trouvé (ou alors c'est moi qui commence à trop avoir l'habitude des recettes de ce genre...). Quelques scènes intenses, mais sur la longueur le film déçoit un peu. C'est le risque quand on promet trop.

 

 

 

 

 

weeds-saison6Weeds saison 6 : Après deux premiers épisodes pas très réussis, la saison reprend du poil de la bête par moments mais reste assez inégale malgré tout. Andy et Doug restent les meilleurs pourvoyeurs de gags de la série. Richard Dreyfuss en guest star pour les derniers épisodes : j'adore ! La fin laisse perplexe sur la façon dont Nancy va s'en sortir... Saison moyenne, mais la série conserve un capital sympathie énorme.

 

 

 

 

 

 

 

 

expendables2Expendables 2 : Toujours plus de gros bras, toujours plus d'explosions, toujours plus de baston. Côté scénario ça ne vole pas bien haut, le minimum syndical et un peu de blagues testostéronnées. Mais on s'en fout comme de l'an quarante, on va le voir uniquement pour le casting de dingos bodybuildés. Et rien que l'affiche fait de ce film un fantasme pour tout amateur de films d'action des années 80-90. Dont je suis...

 

 

 

 

 

 

 

engrenages-saison4Engrenages saison 4 : Avec cette série, on touche à l'excellence de la production française. Scénario aux petits oignons, comédiens parfaits, réalisation digne des meilleures séries policières américaines. Engrenages va en se bonifiant de saison en saison, la troisième était déjà très bonne, la quatrième est largement à la hauteur. Enfin une série policière française de grande tenue (Braquo est pas mal dans le genre aussi, mais sa saison 2 a eu du mal à rivaliser avec la première, tout l'inverse de Engrenages qui ne cesse de s'améliorer).





homeland-saison1Homeland saison 1 : Annoncée comme la nouvelle bombe venue des USA, Homeland se révèle être une excelente série, mélange de thriller, de suspense et de politique-fiction. Un regard différent sur la guerre contre "l'axe du mal" post-11 septembre. Les personnages sont très bien campés, l'histoire bien ficelée, les révélations arrivent au compte-goutte épisode après épisode... pourtant quelque chose m'aura manqué pour être absolument accro à cette série malgré toutes ses qualités indéniables. Le fait de savoir qu'il y a une saison 2 peut-être : ça désamorce qu'on le veuille ou non le suspense de fin de saison. Mais en dehors de ça c'est du très bon, à voir !

 

 

 

 

 

Forces-SpécialesForces Spéciales : Les français montrent qu'ils savent faire des films de guerre eux aussi. Djimoun Hounsou et Benoît Magimel sont tout à fait crédibles en commandos de l'armée française. Diane Kruger est elle aussi très juste dans son rôle, aux antipodes de la belle plante posée pour faire joli. L'ennemi est barbu, taliban et très cruel, pour ça aussi les français savent faire comme les américains... mais comme le précise un des soldats, "on est là pour effectuer notre mission, pas pour faire de la politique", au moins c'est annoncé clairement. Et le film donne aussi un autre visage , humain et chaleureux, aux habitants des zones désertiques du Pakistan le temps d'un passage dans un petit village. Un film plutôt réussi.

 

 

 

Metal-Hurlant-Chronicles-saison1Metal Hurlant Chronicles saison 1 : Série française basée sur des récits courts issus du magasine culte du même nom. J'aurais vraiment aimé aimer, mais dans l'ensemble c'est cheap quand même. Ça fait très série Z fauchée, c'est dommage. À noter cependant : un casting intéressant, de chouettes idées, des conclusions toujours originales et sombres. On sent des tonnes de bonne volonté, mais des résultats pas toujours à la hauteur.

 

 

 

 

 

 

 

tamara-drewTamara Drew : adaptation d'un comic que je n'ai pas lu. Comédie de moeurs dans la campagne profonde britannique, dans un univers qui voient se côtoyer écrivains, stars du rock, adolescentes qui s'ennuient, fermes typiques... Un jour Tamara revient dans sa campagne natale après des années d'absence. Tamara a changé : elle s'est faite refaire le nez. Et elle va déclencher les passions autour d'elle... J'ai beaucoup aimé le côté pince-sans-rire, l'humour à l'anglaise, l'ironie inside, les personnages tous un peu dérangés quelque part... Et chose rare, on ne s'attend jamais vraiment à ce qui se passe, ce qui en soit est déjà une qualité. Bon petit film anglais.

 

 

 

 

 

les-immortelsLes Immortels : pas de grande passion dans ce film mythologique qui pourtant avait de beaux arguments à avancer, à commencer par un casting intéressant. Mais il n'y a rien à faire, l'interprétation ne prend pas. Quant au réalisateur il fait de belles images mais sans vie. C'est quasiment du tout informatique, et c'est extrêmement froid. Ah et puis à la fin quand les dieux de l'Olympe descendent sur terre pour la bataille finale, on a l'impression que ce sont les chevaliers d'or des Chevaliers du Zodiaque. Pas foncièrement mauvais, mais très largement dispensable.

 

 

 

 

 

 

driveDrive : un film d'ambiance avant tout, où le calme et la mesure du héros tranche avec les accès de violence et de fureur (y-compris les siens). C'est très beau, c'est parfaitement maîtrisé à tous les niveaux et ça nous mène exactement là où le réalisateur l'a décidé ! Impossible de lâcher ce film des yeux malgré son rythme lent, il a un côté hypnotique et qui vous prend aux trippes en même temps. Et la bande son est juste grandiose. Excellent film !!

 

 

 

 

 

 

 

en-analyse-saison3En Analyse saison 3 : dernière saison de la série, plus ramassée avec seulement 3 patients en plus de la thérapie suivie par Paul lui-même. Sur les 4 rendez-vous hebdomadaires j'aiadoré ceux avec Sunil et Adele, moins accroché aux deux autres bien qu'ils soient très intéressants également. Gabriel Byrne est toujours aussi bon, ses interlocuteurs aussi. La fin est assez inattendue, surprenante et sans concession, mais m'a satisfait cependant. Une très bonne série qu'il m'aurait plu de pouvoir suivre sur une saison supplémentaire. Et toujours cette musique envoûtante...

 

 

 

 

 

 

predatorsPredators : une chasse à l'homme sur la planète des predators entre les aliens-chasseurs et des tueurs humains triés sur le volet. Pour survivre les humains devront passer du statut de proies à celui de chasseurs... Bon film d'action pour une franchise agréablement prolongée. On essaie de se rapprocher de ce qui a fait la qualité et le succès du premier volet, et ma foi c'est plutôt pas mal réussi, même si certaines similitudes sont à la limite du copié-collé. Bon casting également. Le mini-twist de fin je l'ai vu venir dès le début, mais rien de grave. Ça casse pas trois pattes à un canard, mais ça se laisse sympathiquement regarder.

 

 

 

 

LooperLooper : une histoire de tueurs à gages et de voyages dans le temps qui voit s'affonter le même homme à deux âges différents... Le pitch de départ est très intéressant, les acteurs plutôt bons et convaincants, j'ai trouvé en particulier que J. Gordon-Lewitt fait un excellent Bruce Willis jeune ! Il y a également un petit garçon absolument bluffant dans le film. Seul bémol, la fin m'a beaucoup déçu, en introduisant un énorme paradoxe temporel qui va à l'encontre de la logique pourtant respectée tout le reste du film durant...

 

 

 

 

 

argoArgo : excellent film tiré d'une histoire vraie. Ben Affleck n'est peut-être pas le meilleur acteur au monde, mais côté réalisation il s'affirme comme un metteur en scène réellement talentueux. Le film réussit le tour de passe-passe de faire monter et maintenir très haut le suspense et la tension alors qu'on sait pourtant comment tout cela finit. Et il se permet même d'insuffler un brin de folie et d'humour avec toutes les scènes représentant le microcosme d'Hollywood. Vraiment à voir.

 

 

 

 

 

 

The-Big-C-saison2The Big C saison 2 : la série continue sur sa lancée avec une deuxième saison très réussie où s'enchaînent les rebondissements et les très bonnes idées dans un format pourtant relativement court. Cathy continue son combat contre le cancer et son entourage proche est toujours constellé de frappadingues assez savoureux, dont son frère SDF qui bat tous les records. La fin de saison est très forte dans le genre, je suis très curieux de voir ce que cela va donner dans la troisième saison !

 

 

 

 

 

 

 

minuit-a-parisMinuit à Paris : très sympathique petit film sur un scénariste qui se rêve écrivain de roman en vacances à Paris avec sa fiancée. La nuit un curieux phénomène le transporte dans les années 20, l'âge d'or selon lui. Il rencontre tour à tour toutes ses idoles, de Hemingway à Picasso en passant par Bunuel, Dali et Scott Fitzgerald... Nuit après nuit il retourne dans le passé où il a fait la connaissance d'une jeune femme, Adriana, qui ne le laisse pas indifférent... Woody Allen signe un petit film amusant, sans grande prétention et au casting varié. Et il se permet même d'y mettre une touche de culture, ce qui est bien agréable.

 

 

 

 

hung-saison3Hung saison 3 : Ray Drekker est de retour et sa petite entreprise tourne plutôt bien. Du moins jusqu'à l'arrivée d'un petit jeune qui va lui faire forte concurrence... Quel dommage que les saisons de Hung soient si courtes, celle-ci est en plus la dernière... On retrouve avec plaisir les ingrédients qui font de Hung une excellente série : humour, sexe, personnages loufoques et inattendus, interprètes au top, bande-son parfaite, ton moderne et décomplexé. Et puis surtout : j'adore Thomas Jane qui est impeccable dans son rôle.

 

 

 

 

 

 

a-dangerous-methodA Dangerous Method : Cronenberg met en scène une partie de la vie de Jung, son rapprochement avec la nouvelle méthode de psychanalyse proposée par Freud et les distances qu'il prendra avec l'autrichien suite à leurs divergences d'opinion. Un film intéressant sur le fond mais qui ne décolle jamais vraiment. Il termine comme il commence, sans qu'on sache exactement quel est son propos et sa finalité. Les interprètes sont pourtant bons, même Keira Knightley !

 

 

 

 

 

 

 

another-yearAnother Year : un couple de soixantenaires vivent d'amour et des petits plaisirs de la vie, leur bonheur semble toucher la perfection. Autour d'eux gravitent leurs amis, soumis au mal-être, à la solitude, au deuil, à la dépression, à l'alcoolisme. Le film aborde ainsi divers sujets, passant en une seconde de la drôlerie à la tragédie humaine. D'un rythme très lent, basé en majorité sur les dialogues et le jeu d'acteurs, ce film est d'un genre à part, mais il manque un petit qqchose, c'est agréable mais ça se regarde et ça s'oublie assez facilement...

 

 

 

 

 

 

Prime-Suspect-saison1Prime Suspect saison 1 : série policière qui a du mal à se démarquer et trouver son identité propre. Le personnage principal, une flic au style percutant se débattant dans une équipe de machos qui ne veulent pas d'elle est intéressant à la base, d'autant que c'est Maria Bello qui l'interprète. Mais malheureusement c'est tout ce qui gravite autour, les intrigues comme les autres personnages, qui n'arrive pas à captiver l'intérêt et l'attention. Plutôt moyen pour ne pas parler de tout-venant policier...

 

 

 

 

 

cogan-killing-them-softlyCogan : Killing them softly : du polar hardboiled, froid, cynique, détaché, sans pitié. De belles trouvailles aussi bien visuelles que sonores, un rythme plutôt lent et angoissant. Brad Pitt est excellent dans son rôle de tueur qui aime tuer "en douceur" (à voir si vous partagez sa définition de la douceur), James Gandolfini est aussi très bon en ancien tueur devenu pathétique. Reste que ce qui manque à ce film, ce sont des personnages qui accrochent vraiment le spectateur. Je ne me suis jamais senti embarqué par le film, pas assez immersif, dommage. Très bon film cependant, et j'imagine que le roman dont il est adapté doit être encore mieux.

 

 

 

 

robin-des-boisRobin des Bois : très décevant, sur à peu près tous les plans. C'est plat, je n'ai accroché à aucun personnage (sauf Petit Jean qui a un physique vraiment impressionnant, mais un rôle minimaliste), et pire que ça, les deux personnages principaux interprétés par Russell Crowe et Cate Blanchett sont fades et sans intérêt. Le scénario est bourré de facilités, d'incohérences et de banalités. Je me suis ennuyé du début à la fin. Ah et puis je me demandais : pourquoi appeler ce film Robin des Bois alor que ce nom n'est prononcé qu'une fois, vers la fin du film, et arrive un peu comme un cheveu sur la soupe dans cette histoire qui part dans tous les sens et n'arrive nulle part ailleurs que dans les profondeurs du puits de l'ennui...

 

 

 

savagesSavages : je ne sais pas exactement quel est le message que porte Oliver Stone par ce film, je préfère penser qu'il n'y en a pas en fait. Casting impressionnant, un Benicio Del Toro qui écrase de son talent tous les autres, un Taylor Kitsch qui n'est pas insupportable pour une fois, un Travolta qui cabotine et une Salma Hayeck qui joue dans un autre registre que la belle plante. La narration de Stone est originale, la fin un peu too much à mon goût, les images violentes juste ce qu'il faut pour être dérangeantes sans pourtant trop en montrer. Le scénario ne va pas chercher loin mais ça reste tout à fait acceptable. Sinon c'est moi qui ai un problème ou Blake Lively n'est pas la bombe sexuelle qu'on essaie de nous vendre ?

 

 

 

 

safeSafe : enfin un film de baston / action à la hauteur du talent brut de castagneur de Statham. C'est bourrin, le scénar recèle son lot de facilités et de clichés, mais niveau action c'est vraiment du bel ouvrage ! ça fait plaisir de voir Statham se lâcher et tatanner à tout va sans les limites grand public d'un Transporteur par exemple. En plus le film évite de tourner au truc con-con qu'on redoute toujours un peu dans ce genre, ce qui en fait donc un chouette petit film à regarder en mode macho-bourrin-punchlinesfan. Et ça fait du bien de temps en temps.

 

 

 

 

 

 

Les-Revenants-01Les Revenants saison 1 : très intéressante série française sur le thème des revenants, mais pas sous forme de zombies : des morts d'époques différentes reviennent à la vie tels qu'ils étaient avant de mourir dans une petite ville française. Le scénario est assez lent car il prend la peine de poser les (nombreux) personnages et leur environnement, et de tisser consciencieusement la trame qui les relie tous entre eux. De très bonnes idées, de très bons acteurs, seul bémol : la fin qui semble précipitée sur les deux derniers épisodes de la saison et qui pourtant ne répond à aucune question mais en pose d'autres. Pour se prononcer définitivement il faudra attendre la seconde saison, en espérant ne pas tomber sur un syndrôme-Lost à la française.

 

 

 

 

Lodyssee-de-PiL'Odyssée de Pi : je ne suis pas client de contes sur grand écran, mais là j'ai été scotché du début à la fin. Des images incroyables, un storytelling absolument parfait de la part de Ang Lee, des effets magnifiques (le tigre est ultra-réaliste du début à la fin, c'est bluffant), une fin très maligne car elle ménage tous les types de spectateurs (et je comprends en ce sens sans peine pourquoi il a tant plu aux USA). Gros coup de coeur de fin d'année !!

 

 

 

 

 

 

 

revoltes-ile-diableLes Révoltés de l'Île du Diable : tirés de faits réels, ce film sur un camp de redressement norvégien du début du XXème siècle est très immersif. C'est froid, dur, âpre et sans concession. Le thème fait qu'on ne passe pas forcément un "bon moment" devant ce film, mais il est vraiment réussi, du début à la fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

monde-sans-finUn Monde sans fin : la suite des Piliers de la Terre, adaptée des romans de Ken Follett. Disons le sans détour, c'est vraiment pas très bon tout ça. D'ailleurs c'est simple : je n'ai pas vu les 4 derniers épisodes tant ça ne m'a pas captivé. Personnages caricaturaux mais surtout événements téléphonés et tous parfaitement prévisibles. Aucune surprise, comédiens pas toujours très inspirés, un peu plus de moyens dans cette saison que la précédente on dirait, sans que cela ne sauve quoi que ce soit. Très décevant. N'est pas Les Tudors qui veut...

Partager cette page

Repost 0
Published by