Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:17

Il y a quelques semaines j’ai découvert, en première partie du concert du groupe Ange à Sausheim, un certain Alex Bianchi, qui en quelques notes m’a instantanément et énormément plu. Et voilà que j’apprenais son passage au Roger’s Café ce vendredi 8 février… ni une ni deux, je me suis dit que c’était là une excellente occasion d’approfondir un peu le sujet.

 

Faut bien le dire, il n’y avait pas foule ce soir là au Roger’s Café. Le froid et la neige qui s’abattaient sur Belfort ont dû y être pour quelque chose à mon avis. Toujours est-il que le bar avait bien du mal à se remplir ce vendredi soir. À moins que les gens ne soient restés chez eux pour regarder les victoires de la musique à la télé ? Ça m’étonnerait un tantinet cela dit. Je crains d’ailleurs qu’il y ait eu même plus de monde à mater des gogols en maillots de bain faire de grands ploufs sur la chaîne concurrente. On a la télé qu’on mérite paraît-il… Bref, c’est donc devant un public restreint (mais convaincu !) que Alex Bianchi a entamé son concert un peu plus tard que prévu. Heureusement au fil des minutes qui passaient, les belfortains semblants sortir de chez eux comme les plus lève-tard des animaux nocturnes, la salle s’est peu à peu remplie malgré tout.

357 alex bianchi monsieur marco

Sur scène il y avait donc deux types un peu bizarres, voire même carrément barrés, bourrés d’énergie et surtout de bonne humeur. Alex Bianchi à la guitare et au chant, et Marc-Antoine Schmitt, dit Monsieur Marco, à la contrebasse, à la basse et au chant aussi un peu. Ils ont été rejoints en cours de route par un batteur dont j’ai malheureusement oublié le nom (mes plus plates excuses à lui) et qui les accompagnait pour la première fois sur scène si j’ai bien tout compris.

Et malgré le fait qu’au début du concert il n’y avait pas affluence dans le bar, ces gaillards là ont su donner ce qu’ils étaient venus partager ce soir là : un très chouette moment de musique ! D’ailleurs, il suffit de les voir jouer pour se rendre compte qu’ils prennent leur pied sur une scène : Alex a un sourire qui lui colle au visage quasiment en permanence, quant à Marco il a l’air totalement habité derrière sa contrebasse (dit comme ça, ça n’a pas l’air d’être un instrument hyper-marrant et pourtant utilisé à la manière de Marco ça devient un truc juste énorme). Pour ce qui est de leurs titres, cela va du festif et joyeux comme Cool (un de mes préférés) au plus mélancolique comme Manon, en passant par le revendicatif (sans être prise de tête non plus) comme Indignons-nous. Mais toujours avec une petite pointe de blues, un soupçon de soul, et une voix chaude de rockeur. Alsacien aux racines italiennes, Alex chante parfois en italien (Per Tanto Tempo, très entraînant) mais la majorité de ses chansons sont en français. Cela dit, je l’ignorais mais ma sœur me l’a appris (elle est forte ma sœur), Marco et Alex font également partie du groupe Les Bredelers, et à ce titre sont aussi tout à fait capable d’en pousser une petite en alsacien. Mais bon, en terre franc-comtoise, ils s’en sont visiblement abstenus ! et je pense que le public local leur en saura gré pour ça.

Parmi leurs chansons, je citerais également mais sans être exhaustif La Nonchalance, Silence ! on pense… (qui est aussi le titre de leur album), Petit Soiffard, Chut !, l’excellent Si Dieu était une Femme, et puis petit plaisir personnel, leur reprise de Est-ce ainsi que les Hommes Vivent ? de Léo Ferré (reprise aussi en son temps par Bernard Lavilliers). Rien que de très bons morceaux, aux rythmes enthousiasmants et toujours servis par la voix rocailleuse à souhait de Alex Bianchi.

357 alex bianchi aff

Je suis souvent éberlué par la somme de talent qu’on peut voir ainsi dans un petit concert qui ne paie pas de mine, au fond d’un café concert, alors que les ondes sont si souvent squattées par d’autres qui en ont bien moins sous la pédale. Concrètement j’ai du mal à m’expliquer comment un duo comme celui-ci n’est pas plus connu. Comment une telle voix n’a pas été repérée et ne passe pas régulièrement à la radio. Ça me dépasse. Alors oui, bien sûr, Alex n’a pas le physique d’un M Pokora (pour faire une comparaison entre strasbourgeois en plus), mais bordel, lui il a du talent à revendre. Il compose, parfois il écrit, il joue et il chante. Et il le fait infiniment mieux que tant de ces blaireaux dont le seul talent artistique qu’ils sont capables d’exposer est celui de leur tatoueur ou de leur coiffeur.

Parfois ce genre de chose me laisse non seulement pantois, mais aussi déprimé.

Alors j’écoute chanter Alex Bianchi, et la pêche revient. Ce type n’a pas qu’un talent musical : il possède aussi celui de partager sa bonne humeur. Ses chansons vous filent la banane, et pour ça moi je dis : Oh Merci Alex Bianchi ! Oh Merci Monsieur Marco !

Je vous invite chaudement à visiter son site, à écouter ses chansons (découvrez-le sur youtube par exemple, mais surtout essayez son album !), à aller le voir en concert. Enfin, je ne vous oblige pas hein, mais si vous aimez la bonne musique…

Je vous propose en direct de youtube, une version live de Cool super sympa :


 

Un reportage datant de quelques années déjà :


 

Et un petit bonus, Alex à la fraîche qui interprète la magnifique chanson Betty de Bernard Lavilliers :


 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie H. 21/02/2013 20:46


"Ecoute ce son qui sort de mes mains... cool !" Ca résume bien cette soirée, j'ai envie de dire ! C'est aussi cette chanson qui me revient, quand je "fredonne" au cours de la journée
La prochaine fois, on ira voir "Les Bredelers" !!! "Mini mini mama hat a bombom stand, a bombom stand, a bombom stand !"

Stéph 23/02/2013 10:53



C'est vrai que je suis curieux d'entendre ce que ça donne les Bredelers, faudra que tu me fasses écouter !