Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 06:27

Bon c’est pas tout ça mais vu le nombre de chroniques de films que j’ai en retard cette année va falloir que je me remue un peu pour pas être complètement à la ramasse. Non pas que j’espère redevenir complètement d’actualité un jour mais au moins que je puisse parler de films pas disparus des salles depuis quatre mois, ce serait pas mal comme objectif. Je laisse donc ma flemme de côté pour quelques instants et je m’en vais vous causer cinéma…

Alors aujourd’hui, un tout petit film, sorti en catimini en mars de cette année : Hénaut Président, de et avec Michel Muller. Au moment de sa sortie sur les écrans il était parfaitement d’actualité puisqu’il relate la campagne politique du candidat indépendant Pierre Hénaut (Michel Muller) aux élections présidentielles de 2012. Petit maire de campagne, modeste et intègre, il a pour projet de se présenter aux présidentielles avec un programme exclusivement tourné vers l’Europe et le fédéralisme. Bref, plus chiant tu meurs. Totalement dénué de charisme et piètre communicant ses chances sont nulles. Mais sa rencontre avec Thierry Giovanni (Olivier Gourmet), patron d’une agence de pub en mal de reconnaissance va changer la donne. Giovanni et son équipe vont prendre en main le candidat et le modeler de façon à en faire une bête médiatique et politique. Vendre de la levure pâtissière ou un candidat à la présidentielle, pour lui c’est du pareil au même, à ceci près que la notoriété dont il bénéficiera après ce coup là, s’il le mène judicieusement, sera toute autre. Cela dit, avec Pierre Hénaut il y a du boulot et pour ainsi dire tout à changer dans l’image qu’il dégage. Mais pour faire bouger les sondages d’opinion, Giovanni, magouilleur et truqueur dans l’âme n’hésitera pas une seconde à employer les méthodes les plus douteuses et profiter de la naïveté de son candide candidat…


332 Henaut president henaut giovanni
Bien, soyons honnête, il s’agit d’une petite comédie franchouillarde sans grande prétention. Qui a su parfaitement jouer de l’enjeu des élections de 2012 (rappelez-vous qu’il y a encore quelques mois on nous vendait les présidentielles comme le tournant qui allait changer nos vies à tous) pour gagner un cachet particulier l’inscrivant en plein dans l’actualité et en faisant une petite fenêtre ouverte sur l’aspect caché des élections, l’envers du décor. Petites magouilles médiatiques, coup fourrés télévisés, recettes et arnaques en tout genre pour jongler avec les fameux sondages d’avant scrutin… on passe en revue tout l’aspect manipulations des masses communication de la politique.
Là encore il faut relativiser : il ne s’agit pas spécialement de mise à l’index ni de dénonciation en bonne et due forme de ces procédés, on est et on reste dans la comédie qui a pour but principal de distraire (en tout cas je l’ai pris comme ça). Ça peut d’ailleurs même par moment paraître caricatural dans la parodie. Mais en tout cas cela souligne bien que pour faire de la politique, ce ne sont pas tant les idées qui importent que la façon dont « on les vend », la prédominance de plus en plus évidente de la forme sur le fond, chose qu’on constate élection après élection (cf. les smseries, facebookeries et autres twiteries récentes…).

332 Henaut president campagne pub
Côté comédiens, on notera que Olivier Gourmet en publiciste sans vergogne vole la vedette à Michel Muller en candidat mollasson et gentillet. Les salauds sont toujours plus intéressants que les bons gars, encore une triste réalité que démontre le film. Voir Olivier Gourmet dans ce rôle tout en démesure et en exagération aura été pour moi un vrai contraste puisque je venais de le voir en dvd deux jours auparavant dans un autre film politique récent, L’Exercice de l’État, où il tient le rôle de l’homme politique cette fois-ci (et que je ne saurais trop vous conseiller d’ailleurs).

332 Henaut president giovanni
Sinon pas grand chose à signaler sur ce film, qui ne m’a que moyennement convaincu. Une comédie honnête, un thème d’actualité et original, un déroulement assez prévisible. Ça se regarde sans déplaisir mais on ne s’en relèvera pas la nuit.

332 Henaut president aff

Partager cet article

Repost0

commentaires

Spooky 09/07/2012 20:32


J'avais été étonné qu'aucun film ne récupère la lame de fond médiatique qui a entouré ces élections... Je n'avais jamais entendu parler de ce film... Bon, pas exceptionnel si je te lis bien...

Stéph 10/07/2012 07:28



Non pas exceptionnel en effet, pas mauvais non plus du reste. J'avoue que je m'attendais à autre chose en allant le voir, à mes yeux c'est un film à voir à la télé
pas au cinéma. Sinon j'ai eu l'occasion de voir également récemment La Conquête avec Podalydes en Sarkozy qui veut devenir président et j'ai trouvé ça franchement bien mieux que l'idée
que je m'en faisais avant de le voir. Dans le genre film politique, je le conseille aussi !