Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

20 avril 2006 4 20 /04 /avril /2006 23:06

Les X-Men sont parmi les personnages de comics les plus vendeurs de nos jours, et ceci depuis bientôt une bonne vingtaine d’années … mais il n’en a pas toujours été de même. Petit historique …

En 1963, Stan Lee et Jack Kirby créent les X-Men, dans leur série originelle, rebaptisée dans la foulée Uncanny X-Men. L’équipe est alors composée du Professeur Xavier, de Cyclope (Cyclops), Marvel Girl (Jean Grey), Angel, le Fauve (Beast) et Iceberg (Iceman). En comparaison avec les autres titres de la Marvel alors toute jeune maison d’édition et prolifique en comics de super-héros « modernes » comme Fantastic Four, Avengers, The Hulk et évidemment Amazing Spider-Man, les ventes de Uncanny X-Men sont très modestes, au point de voir la série s’arrêter à son 66ème numéro en 1970.

Le premier numéro des X-Men, daté de septembre 1963
Marvel n’enterre pas pour autant ses mutants, puisque durant les cinq années qui suivent, elle réédite les anciens épisodes en continuant la numérotation (du #67 au #93 inclus). La série est mieux accueillie par les nouveaux lecteurs et en 1975 paraît Giant Size X-Men #1, introduisant les nouveaux X-Men : Tornade (Storm), Colossus, Wolverine (longtemps appelé Serval en VF) et Diablo (Nightcrawler) pour les plus connus.

Le succès de ce numéro sera tel, que la série régulière reprend avec des épisodes nouveaux au #94 et la toute nouvelle équipe internationale (une égyptienne, un russe, un canadien, un allemand, un japonais, un irlandais, un amérindien en plus de Cyclope et Jean Grey qui sont américains). Le dessin inspiré de Dave Cockrum y sera pour beaucoup, mais l’âge d’or des X-Men (aux yeux de tous les fans) arrive avec le tandem Chris Claremont au scénario et John Byrne au dessin quelques numéros plus tard.

Le mythique Giant Size X-Men #1, de mai 1975
Premier numéro de l'excellente série régulière spin-off, Excalibur Uncanny X-Men
crève le plafond en terme de ventes et bientôt vont déferler les séries spin-off : New-mutants (des X-Men teenagers, 100 numéros au total), X-Factor (qui reprend la formation originelle des X-Men, 149 numéros), X-Force (version plus trash des New-Mutants, 129 numéros), Cable (107 numéros), Wolverine, Excalibur (version british des X-Men, qui a donné lieu à une fabuleuse et déjantée prestation du duo Chris Claremont / Alan Davis, 125 numéros au total), etc …

En 1991, Chris Claremont et Jim Lee créent une seconde série mensuelle consacrée aux mutants, intitulée simplement X-Men, renommée lors de l’arrivée de Grant Morrison au scénario New X-Men, et qui a depuis peu repris son titre initial.

Avec le nouveau millénaire sont apparues 2 séries régulières supplémentaires : Ultimate X-Men (une version revisitée et d’jeuns des X-Men, purgée des 40 années de continuité, et complètement déconnectée de l’univers Marvel classique) et X-Trem X-Men lancée par l’éternel Chris Claremont et son nouveau comparse Salvador Larroca aux crayons. Cette dernière série, qui avait commencé sous de bons auspices n’aura pourtant pas connu une longévité exceptionnelle : 46 numéros au total avant de disparaître au profit de la création de trois nouvelles séries basées sur les mutants. Tout d’abord New Excalibur, de Chris Claremont et Aaron Lopresti au destin funeste puisqu’elle n’aura duré que le temps de 14 petits épisodes avant son arrêt. Mais aussi New X-Men : Academy X qui reprend le concept des Nouveaux Mutants, c’est-à-dire raconter la vie des élèves de l’école pour jeunes surdoués du professeur Xavier, des « apprentis X-Men » en quelque sorte.

Mais surtout la plus importante réussite de ces dernières années dans l’univers mutant, la série Astonishing X-Men démarrée en 2004, avec rien moins que Joss Whedon (créateur des séries TV Buffy et Angel entre autres) au scénario et John Cassaday au dessin. Véritable succès, Astonishing se vend bien mieux que ses aînées Uncanny et X-Men, et ce n’est que justice : il faut bien avouer que la qualité est bel et bien au rendez-vous à chaque épisode, alors que sur les autres séries elle peut être parfois très variable d’un mois sur l’autre.

Les 2 versions de la couverture de Astonishing X-Men #1
Je vous passe le nombre impressionnant de one-shots, mini-séries de tous poils consacrées aux aventures de X-Men en solo, et autres annuals (des numéros qui sortent une fois l’an, avec une pagination augmentée et racontant à chaque fois une histoire complète) qu’il serait quasi-impossible de répertorier (en tout cas par moi !), sans même parler des apparitions des mutants dans d’autres séries ou crossovers de l’univers Marvel …

Aujourd’hui donc, pour les principales séries régulières nous en sommes à :
(chiffres valables au 05-2006)

473 épisodes de Uncanny X-Men (dont 27 épisodes réédités)
186 épisodes de X-Men (dont 41 épisodes sous le titre New X-Men)
14 épisodes de Astonishing X-Men
70 épisodes de Ultimate X-Men
235 épisodes de Wolverine (répartis en 3 volumes, 1 volume étant à chaque fois une série particulière)
26 épisodes de New X-Men : Academy X

Ces séries sont toutes encore en cours de parution aux USA (et en France également d’ailleurs).

Les X-Men des années 2000, mis en image par Salvador Larroca
(Pour de plus amples détails et des références en pagaille, je vous recommande chaudement l’excellent site francophone www.ComicsVF.com, une véritable mine de renseignements.)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 25/04/2006 17:06

Mooutche >> les X-Men et nous, c'est une longue histoire ... ;o)Referencement >> publicité quand tu nous tiens. Non merci.NoNo >> J'ai pensé exactement la même chose que toi !!! :oD

NoNo 25/04/2006 09:16

Je croyais que c'était un blog respectable et bien pensant ! Qu'est-ce que c'est que cette histoire de déballer le Colossus ???

referencement 24/04/2006 23:19

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

Mooutche 24/04/2006 16:12

Xmen, je vous aime !!! :o)Bon, vivement l'intégrale 85, ça promet... Et puis, bientôt X3 qui s'annonce chouette aussi ! (Mais ce que j'attends avec le plus d'impatience, c'est que tu déballes Colossus !!! :oD)

Stéph 24/04/2006 10:52

NoNo >> D'accord avec toi, les effets spéciaux de Dardevil sont pas mal du tout. Moi ce qui m'a vraiment plu, c'est le rendu de la "vue radar" de Murdock, en particuliers quand il se met à pleuvoir. Par contre la scène de bagarre entre lui et Elektra dans le square est nulle de chez nulle. Enfin, moi elle m'a fait rire ce qui n'était certainement pas l'effet voulu ! :o) Daredevil est un film moyen selon moi.En ce qui concerne la foi de Murdock, il faut savoir que c'est une des principales spécificités de ce super-héros, il a un lien très fort avec la religion, et selon les auteurs c'est traité de façons diverses. Celui qui a introduit cette notion dans la vie de DD, c'est Franck Miller (le gars de Sin City), et c'est certainement également lui qui l'a le mieux traité au niveau scénario. Moi ça ne me choque pas du tout, au contraire je trouve que c'est plutôt intéressant de voir un Super-héros dans ce genre de situation.Pour Superman, peut-être changeras-tu d'avis cet été avec la nouvelle version cinéma de l'homme d'acier ?

NoNo 22/04/2006 08:29

J'ai fini de regarder Daredevil hier soir et je trouve ce film bien réalisé (effets spéciaux, musique, histoire assez simple, JenniferGarner;)) .Seul reproche ,pour moi qui ne suis qu'un bleu en comics, je trouve étonnant qu'un super-héro ait besoin de trouver sa force dans la Foi en Dieu (c'est pas clairement dit ds le film); à moins qu'il faille comprendre qu'il faut avoir la foi en soi pour se battre dans sa courte existence?Je n'ai toujours pas changé d'avis sur les tafioles en collant, d'autant que Matt Murdock endosse un cuir rouge du plus bel effet.Du coup je bloque toujours pour Superman, ça se soigne?

Stéph 21/04/2006 18:15

NoNo >> Alors comme on s'intéresse aux gugusses en collants maintenant ? :o) Par contre si je peux me permettre, Daredevil et Elektra ne sont pas les meilleurs films pour se plonger dans cet univers... je te conseille surtout les deux Spider-Man !!Pierig >> merci Pierig c'est gentil, j'en rougis... Mais je regrette un peu que ce soit truffé de noms de séries et de chiffres, ça fait plus bilan comptable qu'autre chose ! :o)Le lecteur qui lit en face moi toute la journée >> qui es-tu ? on se connaît ? parle à ma main c'est toi ?? :o) biz dello

Un lecteur 21/04/2006 14:42


Existe t-il une version sur microfilm de tous ces ouvrages ???

pierig 21/04/2006 13:44

instructif, comme toujours! ... et puis c'est si bien raconté. :)

NoNo 21/04/2006 12:47

Intéressante cette synthèse sur les X-Men. Cela va compléter ma culture comics que j'ai débuté avec les X-Men de Bryan Singer. Je poursuit en ce moment avec Daredevil et suivra Elektra (uniquement pour voir Jennifer Garner lever la jambe !!!)