Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 15:08

Tiens puisque je vous ai touché deux mots au sujet des renseignements téléphoniques, restons dans le monde de la communication et de la publicité.

J’écoute beaucoup la radio, surtout quand je suis en voiture, et c’est là que sévissent régulièrement une « famille » de pubs qui prennent vraiment les gens pour des débiles légers.

Quel que soit le produit ou le service vanté par ces publicités, invariablement elles finissent par : « appelez le 32 quelque chose et dites turlututu chapeau pointu » (je prends l’exemple ici d’une publicité pour les chapeaux pointus vous l’aurez deviné). Ces accroches me gonflent sévère.
Non mais sérieusement, est-ce que ça viendrait à l’esprit de quelqu’un de prendre son téléphone, de composer le numéro indiqué et de dire haut et fort « GMF ! » ou « ANTARGAZ ! » comme s’il s’agissait d’un mot de passe, un sésame connu de vous seul…

Parce que le gars à l’autre bout de le ligne, son seul désir c’est de vous fourguer un truc histoire de gagner sa vie, vous pensez que si vous ne dites pas le mot magique il refusera de vous parler ?! Je me demande vraiment où les publicitaires sont allés dénicher ce concept, moi ça me dépasse. Ils nous prennent à ce point pour des bas du front dans les agences de pub ?
Alors, si quelqu’un a des infos sur ça (il doit bien y avoir une raison finement psychologique derrière ce type de formule je pense), j’aimerais qu’on m’explique le pourquoi du comment.
Y a-t-il des études statistiques sur l’impact positif d’une telle phrase par exemple ? C’est basé sur quel raisonnement ? vraiment ça m’intéresse de savoir.

En tout cas ce qui est sûr à 100%, c’est que sur moi ça ne marche carrément pas. Loin de m’inciter à appeler, ça m’horripile plutôt.
(oh je sais, pas de quoi en faire un fromage évidemment, mais on a le droit de s’énerver pour des conneries aussi hein !)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 13/04/2006 19:48

Stella & Yaponchik >> en fait personne n'a jamais essayé ces trucs alors ? dénoncez-vous les autres ! :o)Stella >> "poilu" ? ah bon...Yaponchik >> tu as un bonnet rouge aussi ? :o)

yaponchik 10/04/2006 10:33

Ah bah non, j'ai jamais essayé. Mais puisque Stella confirme..."Gérard... Bouchard" ;-)

stella 07/04/2006 21:20

Je suis d'accord avec yaponchik : c'est un système de reconnaissance vocale : au lieu de taper un ou deux, tu dois dire le mot de passe ! Ceux qui ont inventé ça ont dû penser que c'était plus rigolo, mais en fait c'est super ridicule ! Pour devancer ta question : nooon je n'ai encore jamais appelé le 32 quelque chose et dit "poilu!" ;-)

Stéph 07/04/2006 19:43

Yaponchik >> l'explication pourrait être celle que tu donnes... ça reste débile comme système mais pourquoi pas. Mais tu as déjà essayé pour voir ?

yaponchik 07/04/2006 16:35

Je pense qu'il s'agit d'un système de reconnaissance vocale. Tu appelles le 32 truc et, au moment fatidique, plutôt que taper 1 si tu veux causer à Cynthia, 2 si tu veux faire des trucs avec Vanessa, etc., il te suffit de dire "Robert" et voilà.Ca change rien, sauf que ça fait plus avancé technologiquement (et qu'accessoirement le système ne te comprend pas). Et tu as l'impression de parler à un vrai être humain. (Heu...)Enfin, je peux me tromper...