Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

4 avril 2006 2 04 /04 /avril /2006 18:48

Que vous soyez pour, que vous soyez contre, et même si vous vous en fichez comme de l’an 40, vous n’avez pas pu y échapper tant le sujet était omniprésent dans les médias ces deux ou trois dernières semaines : le CPE a fait parler de lui.
On ne parlait même que de lui.

Ce qui m’étonne d’ailleurs un peu, car je vous rappelle tout de même que juste avant cela, un autre sujet avait pris possession des journaux télévisés, des émissions de radio et de la presse. Eh oui souvenez-vous ce n’est pas si vieux pourtant : la grippe aviaire !

Pourtant ça semblait plus que grave comme problème. Un million de volailles abattues dans l’Ain après qu’un ou deux canards soient retrouvés enrhumés dans le département et qu’un élevage pourtant confiné s’était vu contaminé on ne sait trop comment. On nous rebattait à ce point les oreilles avec le fameux H5N1 que les journalistes en mal d’information à sensation en étaient arrivés à des extrêmes des plus pathétiques.
Pour mémoire, on a quand même eu droit en gros titres des journaux télévisés et des flash-infos à la radio (même sur les fréquences considérées comme les plus « sérieuses ») des infos-choc du type : « Dix étourneaux retrouvés morts au pied d’un arbre dans le centre de la France  », et « Un chat domestique mort dans le nord de l’Allemagne ». Ce qui approche quand même dangereusement le degré zéro de l’information de qualité vous en conviendrez.
Et bizarrement, depuis les manifestations anti-CPE, on n’entend plus parler de ce virus pourtant promis à dévaster la volaille, voire la population toute entière de l’Europe.

Alors moi j’en conclus que de deux choses l’une : soit la gravité de la menace de la grippe aviaire a été un chouïa exagérée par des médias en mal de sensations fortes, soit le remède au H5N1 c’est de prendre sa carte syndicale et d’aller manifester joyeusement contre le CPE.

Et dans le cas de la seconde hypothèse, on sera bien obligé d’admettre qu’il aura eu son utilité finalement, ce contrat première embauche !! ;o)
(Bon c'est pas tout ça mais je vous laisse, il y a une cuisse de poulet qui m'attend.)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 05/04/2006 16:18

Gaëtane >> Je ne sais pas comment tu fais, serais-tu un être virtuel qui hante les blogs jour et nuit ?Yaponchik >> A l'époque encore ça pouvait se comprendre : la grippe aviaire c'était en Asie et les violences urbaines en France. Mais c'est vrai que on ne parle que de ce qu'on veut bien voir finalement !Rico >> j'en glousse ! :o)

rico 05/04/2006 09:39

Steph>> Arfff, non, mais j'ai servi une dinde hier au magasin, et ça m'a filé la chair de poule...

yaponchik 05/04/2006 09:39

Pour mémoire, la grippe aviaire avait déjà disparu une première fois lors des "violences urbaines" dans les cités. Elle était revenu ensuite et zou ! elle disparaît à nouveau.Conclusion : il suffit de faire un peu de chahut pour que le H5N1 prenne la fuite.

gaëtane 05/04/2006 02:32


Lol...bon appétit bien sûr.
Ps : Non, je ne dors JAMAIS. Hihi. Bonne nuit à toi, cependant...

Stéph 05/04/2006 01:23

Rico >> tu te demandais ça en dégustant ton McChiken ?! ;o)

rico 04/04/2006 22:08

C'est marrant, je me faisais exactement la même réflexion cet après-midi. Volaille powaaaaa !