Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

20 mars 2006 1 20 /03 /mars /2006 14:37

Vendredi soir, Alain Souchon, qui est en tournée en ce moment, était de passage sur Mulhouse, et j’en ai profité pour le voir pour la première fois en concert.
J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais toujours intuitivement classé Souchon parmi les artistes à écouter sur cd, pas vraiment comme un show-man qui prend toute son envergure sur scène. D’abord parce qu’il a une petite voix, un style de chansons assez posé, et puis surtout parce qu’il est un artiste discret à l’image de poète, de gentil, de dandy. Pas une bête de scène quoi.

Eh bien sur ce coup-là, j’ai été bluffé par le bonhomme.
Aussi petit et maigrichon soit-il, ce gars est monté sur piles Duracell ! Il gambade, il gesticule, il sautille sans arrêt. Dans le genre pantin désarticulé sur scène, jusqu’à présent c’est William Sheller qui tenait la palme pour moi, mais Souchon n’a rien à lui envier ! Et attention, résistant le bougre : plus de deux heures de spectacle sans discontinuer ni baisser de rythme.


Autre bonne surprise : sa voix. Toujours très claire, parfaitement audible et juste. Un vrai plaisir que de l’écouter chanter. Moi qui pensais que ce n’était pas son point fort, je me suis totalement trompé : il assure ! (et un bon point au son limpide et pas exagérément fort, vraiment de bonne qualité)

Mais ce qui m’a le plus étonné, c’est l’ambiance du concert. Je m’attendais à un truc un peu cosy, du genre classe mais sage et bien ordonné, sans trop d’exubérance. Là encore j’avais tout faux : il a réussi à se mettre en un rien de temps le public dans sa poche (public vraiment de tous âges d’ailleurs) et a mis une ambiance géniale, joyeuse et festive. Ça bougeait bien quoi ! (et pourtant ce n’est pas le genre à faire du rock endiablé !)


Et surtout sa grande force, c’est son répertoire énorme. J’avais écouté quelques fois son dernier album (La Vie Théodore) de peur d’être un peu paumé avec ses nouvelles chansons (pour ses anciens albums pas de problème, mais c’est vrai que le dernier je ne m’y étais pas encore plongé en dehors des singles qui passent à la radio). Mais en fait, nouvelles comme anciennes, les rythmes de ses chansons sont toujours entraînants, qu’on les connaissent par cœur ou juste un peu, elles sont toutes agréables à l’oreille. Et évidemment, on a eu droit aussi à une panoplie impressionnante de ses anciens succès : Ultra Moderne Solitude, Foule Sentimentale, Rive Gauche, L’Amour à la Machine, Sous les Jupes des Filles, Rame, Les Filles électriques
Et parmi elles mes petites préférées : C’est déjà ça et La Ballade de Jim, du grand Souchon.
Bien sûr il en a tant qu’il en manquait certaines que j’aurais beaucoup aimé entendre comme S’asseoir par terre, Bidon, J’ai Dix Ans ou Jamais Content par exemple… mais ce qu’on a eu était déjà excellent en soi…

Alors voilà, ce que je peux en dire c’est que j’ai été très agréablement surpris. Je savais déjà que j’aimais ses disques, maintenant je sais aussi que ses concerts valent le coup.
Alain Souchon, un artiste à écouter, mais aussi à voir !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 21/03/2006 23:38

Myriam >> c'est promis, la prochaine fois on te préviendra à temps !Goldesch >> allez va, tu vas bien trouver un petit quelque chose à mettre dans ton blog au sujet du concert non ?Pierig >> je suis sûr que tu serais surpris de la pêche qu'il a en concert, insoupçonnable !Rico >> Rico, mon coco (jeu de mot inside !), il est urgent de laisser un peu de côté Marylin Manson et Pantera et de prendre le temps d'écouter quelques minutes de douceur dans ce monde de brutes ;o)Mooutche >> c'est vrai qu'il avait l'air tout droit sorti d'un dessin animé de Tim Burton ! :o) Et puis c'est pas plus mal : avec tout le talent qu'il a si en plus il était beau... Maintenant si on veut de "l'esthétique", on peut toujours se rabattre sur M Pokora !!! :oD

Mooutche 21/03/2006 12:23

J'ai eu un peur au tout début, quand il est arrivé sur scène : Il faisait tellement..."vieux" (c'est pas péjoratif, plutôt dans le sens "faible"), avec ses bras longs et tout fins et ses grandes mains, tout maigrichon, le cheveu en bataille... Et puis il a commencé avec "la ballade de Jim" et là, c'était parti pour deux heures de bonheur : voix claire et toujours juste, musique fluide et impeccable, petites blagues en passant, beaucoup d'énergie et de sourires... Quel concert extra !!!Merci beaucoup Monsieur Souchon !
Rico>> tss, Souchon faire du métal... p'tet le jour ou Korn fera des ballades poétiques ?! :oD

rico 21/03/2006 10:47

C'est vrai que Souchon air débonnaire, il assure... warf
Et il fait du métal aussi, à part ça ? Passque moi...

pierig 21/03/2006 10:33

J'aime bien écouter les chansons de Souchon sur CD ... c'est bon à savoir que ses concerts valent aussi le détour. Merci du conseil Steph! :)

Myriam 20/03/2006 21:44

Goldesch>> J'y étais la dernière fois (5 décembre 2000 !), j'ai donc pleinement conscience de ce que j'ai loupé ! La prochaine fois, pourriez-vous me prévenir à temps ? Je rate beaucoup d'infos au fond de ma contrée...

Goldesch 20/03/2006 21:39

Stéph>> J'ai comme l'impression que tu m'as devancé ! Je ne sais plus quoi écrire sur le sujet sur le concert que j'avais prévu de mettre dans mon blog ... tout a été dit ... Je suis d'accord avec toi... Vive Alain Souchon !
Myriam>> Je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie... mais effectivement, si tu aimes Mister Souchon, tu as loupé quelque chose ! Tu viendras avec nous la prochaine fois ! ;-)

Myriam 20/03/2006 21:25

Et je n'ai que des regrets, des regrets... de ne pas y avoir été ! :o(