Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 19:08

Une fois n’est pas coutume : aujourd’hui un petit râlage, un !

Voilà environ une bonne année que je me traîne une espèce de malédiction, je ne sais pas trop comment dire autrement, au sujet des pneumatiques de ma Stéph-mobile.
Tout a commencé par deux crevaisons successives il y a quelques mois. A chaque fois un clou était venu se ficher dans le caoutchouc des pneus. Une chance cependant, les deux fois c’était réparable (et pas trop cher).

Arrive peu de temps après le moment de changer mes pneus avant qui atteignaient leur fin de vie, l’usure normale au bout d’un certain nombre de kilomètres avait eu raison d’eux. Parti pour les changer, je vais sur les conseils d’un ami (je ne t’en veux pas Rico, je sais bien que tu n’y es pour rien, je tiens à le préciser !) chez un « spécialiste » du pneu d’occasion, aux tarifs tout à fait convaincants : -50% sur des pneus à 200 euros la paire, ça ne se refuse pas !! Les pneus qu’il vend sont garantis entre 5 et 15% d’usure seulement, bref quasi-neufs. Je passe donc commande, mais on m’annonce environ quatre jours de délai. Normal, j’ai une taille de pneu peu commune il paraît, je peux bien attendre un pneu. Euh, un peu.
Sauf que les quatre jours se transforment en quatre semaines, et que mes pneus commencent à devenir vraiment lisses ! Qu’à cela ne tienne, le garagiste me propose à la place une autre paire à la bonne taille mais d’une marque différente, qu’il a sous la main. Le tarif étant le même j’accepte volontiers, tout content de pouvoir enfin circuler sans craindre de me prendre un PV.

Même pas une semaine plus tard : crevaison d’un des deux pneus. Mais pas par percement ce coup-ci, par crevaison lente. Je retourne chez le vendeur de pneus, me disant que ça peut arriver. Il regarde l’air contrarié (du genre « j’ai pas que ça à faire », j’apprécie moyennement), et me dit que c’est réparable. Je fais donc réparer et l’autre me fait payer. Je trouve ça un peu fort de café, avec toute l’attente que j’ai eue et le fait que la crevaison intervienne bizarrement tout de suite après la pose, je m’attendais à ce qu’on ne me fasse pas payer, même si la facture ne s’élève qu’à une vingtaine d’euros.

Bon, bref. Sauf que là où ça devient vraiment énervant, c’est quand trois semaines plus tard, alors que je fais un petit chech-up rapide de ma voiture avant de partir quelques jours dans le Sud, je me rends compte que le pneu réparé a été remonté … à l’envers ! (pas dans le sens de roulement du pneu)
Je vais donc faire déposer et reposer le pneu en question, mais plus chez le pro de l’occaz évidemment, ce charlot ne me reverra plus vous vous en doutez. C’était il y a quelques mois…

Tout récemment, paf ! même pneu, encore une crevaison lente. Irréparable cette fois. Je vais donc commander un pneu neuf, mais comme il faut exactement le même modèle que celui restant, j’attends à nouveau un moment.  Et donc hier , je récupère mon nouveau pneu que j’ai payé le prix fort ce coup-ci, pensant en avoir enfin terminé avec cette odyssée pneumatique. Sauf que par acquis de conscience, avant de le monter je le compare à l’autre pneu (celui acheté d’occasion et qui n’a pas crevé lui), et je me rends compte ce faisant que l’ancien par rapport au nouveau est dans un bien triste état : usure très avancée (on est plus près des 75% que des 15% annoncés… et ce n’est pas d’avoir roulé ces quelques mois avec qui a pu les entamer à ce point) et des craquelures inquiétantes de côté, sur tout le contour. Conclusion, je vais devoir changer l’autre pneu aussi pour avoir un train avant qui tienne correctement la route.

Bref, en moins d’un an j’aurais changé deux fois ma paire de pneus, je suis perdant sur toute la ligne, entre les différentes réparations et le prix des occasions et des neufs, je crois que je me suis bien fait avoir.
Le caoutchouc, c’est vraiment prohibitif !!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 30/04/2007 22:42

Gérard >> merci de ton passage ici Gérard ! curieuse mais originale passion que celle de la gravure artistique sur caoutchouc ! tu dois être seul sur ce créneau dans la blogosphère non ?

Gente 26/04/2007 22:47

  Bonjour, Steph
Vient voir sur mon site www.gravurecaoutchouc.com et tu verras que le caoutchouc par lui-même c’est tout..., sauf prohibitif, et pour ton histoire cela ne me surprend pas du tout, il faut savoir que les marchands de pneus sont avant tout, et surtout des marchands de pneus, et nom des techniciens, leurs en déplaisent, la M/O c’est leurs gagne pains, et crois moi,les charlatans ils sont présents partout.
                          A bientôt               Gérard

Stéph 20/03/2006 17:03

Myriam >> de l'avantage d'être une nana, blonde de surcroit, en détresse au bord de la route ... ;o)Yanfrice >> tiens t'étais là à cette heure-ci ? moi je t'ai regardé à la télé dans Les rivières pourpres 2. Décidemment ce Yanfrice, quel bel homme !NoNo >> c'est vrai que je devrais le faire aussi, mais je doute que cela explique l'usure. Si vraiment c'était un problème de parallélisme, le pneu serait bouffé à l'intérieur ou à l'extérieur, mais pas de façon bien régulière sur toute sa surface. Enfin je crois, je ne suis pas un pro... mais t'as raison quand même, faudra que je pense à faire vérifier ça.Pierig >> oui à ce prix c'est effectivement tout à fait raisonnable. Mais la belgique reste un peu loin pour moi, surtout pour faire changer un pneu ! ;o)

pierig 20/03/2006 10:50

ouais, pas de chance! Ma voiture a des pneux tout ce qu'il y a de plus commun, à savoir des bêtes 14 pouces. Je les fais placer chez un garagiste conseillé par un collègue. Les pneux sont neufs et le prix reste raisonnable : 70 € le pneu 4 saisons pose comprise.

NoNo 20/03/2006 09:33

Eh! vas donc chez Speedy !
As-tu pensé à faire vérifier ton parallélisme (un défaut de ce réglage peut bouffer les pneus à vitesse grand V) ?
Sinon tu peux contacter Hadji Boubacar (cf http://www.moleskine-et-moi.com/article-2023008.html) pour un désenvoûtement des pneus avant ;)
 
 

yanfrice 19/03/2006 22:03

Moi je pense quand même que le Rico y es pour quelque chose !!!! Fumier va !!!!! Et paf !!!!!!!!!!!!!!!

Myriam 19/03/2006 21:54

C'est vraiment pas de veine, Steph ! Moi, la dernière fois que j'ai crevé (c'est-à-dire mercredi), un gentil monsieur s'est arrêté, m'a changé ma roue sans rien me demander et il est reparti. Même qu'elle était montée à l'endroit.

Stéph 18/03/2006 19:45

Rico >> ouaip, manque de bol à répétition sur ce coup-là, malheureusement pour moi :o(Mais bon, autant j'admets que le manque de bol ça peut arriver et qu'un pneu peut être pourri où que tu l'achètes, autant il y a des détails que je n'ai pas vraiment appréciés (et quand je dis détail je suis gentil : un pro du pneu qui te répare une roue et te remonte le caoutchouc à l'envers, c'est rude !!).Un hibou mort cloué sous le capot tu dis ? Mais alors ça pourrait bien être ça cette odeur depuis quelques temps ?!  ;o)

rico 18/03/2006 11:34

T'as pas eu de chance sur ce coup-là, je crois... Parce que moi, mes pneus sont encore bien bons, le train avant m'a fait quasiment 20 000 km, et en interchangeant l'avant avec l'arrière, le train complet m'aura fait 30 000 km. Donc moi, je suis gagnant sur toute la ligne, au vu du prix que j'ai payé : 140 Euros le train de 4 pneus, montage compris.
Y aurait-il un hibou mort cloué sur ton capot ? La malédiction du caoutchouc a encore frappé.