Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 17:52


Voici une petite curiosité des mathématiques qui nous vient des contrées du Grand Nord …

Pendant longtemps, les peuples esquimaux et inuits comptaient de la façon suivante :
1 – 2 – Beaucoup !

L’explication est certainement en rapport avec les mouffles indispensables par les températures polaires. Comme elles cachent les doigts, elles empêchent de s’en servir pour chiffrer par geste au-delà de 2 !
C’est drôle mais parfaitement logique quand on y pense.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

stella 13/01/2006 21:13

euh ... c'était peut-être à l'époque où ils mangeaient trop de pommes et donc de pectine ?

Stéph 12/01/2006 17:27

Goldesch >> Oui, et c'est également ce qui explique le peu d'eskimos informaticiens. Ils ont besoin de claviers immenses avec leurs touches de 20x20 cm ...Mooutche >> Oui, et imagine en plus au temps de l'âge de Pierre ... ;o)

Mooutche 09/01/2006 16:43

Du coup, c'est peut-être un poil compliqué pour faire l'appel le soir, dans l'igloo... "tout le monde est là ?", "je compte : 1, 2, beaucoup, ", "ok, ça va tout le monde est rentré !".
Par contre c'est parfaitement vrai, les moufles tiennent bien plus chaud que les gants et en plus, c'est beaucoup plus rigolo !!! :o)

Goldesch 05/01/2006 18:11

C'est donc pour cela, que j'arrive à compter jusqu'à 10 seulement ! Heureusement que je porte des gants et pas des mouffles dis-donc ! ;-)