Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

19 décembre 2005 1 19 /12 /décembre /2005 11:18

Sous ce titre un peu bizarre se cache un de mes grands énervements de ces derniers temps. Je veux parler de la déclaration à la presse d’un des experts-psychologues de l’affaire d’Outreau.
Monsieur Viaux, auteur de l’ouvrage éthique et pratiques psychologiques dans l'expertise (amis de l’ironie bonjour) et expert auprès de la cour, pour expliquer ses erreurs d’expertise sur les déclarations des enfants de l’affaire de pédophilie a déclaré « Quand on paye des expertises au tarif d’une femme de ménage, on a des expertises de femme de ménage » (NdS : l’heure d’expertise est facturée 15 €).
Alors lui, rien que pour ça, je le nomme co#?!&# de l’année (et pourtant il y a eu de la concurrence à ce niveau de la compétition !).

D’abord cette phrase à elle seule en dit long sur l’idée que ce fin psychologue se fait des personnes qui ont un boulot de femme de ménage.

Ensuite du point de vue strictement formel, et parce que tant qu’à faire je ne vais pas me priver du plaisir de pinailler (chacun ses plaisirs n’est-ce-pas ? et en plus ça me donne l’occasion de placer le mot pinailler), notre fin psychologue semble ne pas être très au courant des tarifs en vigueur chez les bêtes travailleurs de la « France d’en-bas » comme dirait l’autre. Ce salaire dont ce monsieur se plaint, est loin de ce que gagne une femme de ménage. Pour info, le SMIC horaire s’élève de nos jours à 8,03 € brut, et le salaire moyen d’une femme de ménage en France en 2005 est de 1489 € brut.
Donc ces 15 € horaires pour lesquels il n’a pas daigné faire un travail sérieux, et bien il y a des gens, beaucoup de gens, qui triment comme des cons pour en gagner au mieux la moitié. On ne les entend pas beaucoup se plaindre au journal de 20 heures ceux-là, ils auraient pourtant de quoi !!

Enfin, le fin psychologue démontre par cette seule phrase tout son talent et ses compétences. En face de lui, sur le banc des accusés, il avait 13 innocents injustement enfermés, à l’honneur bafoué et aux vies totalement détruites. Et ce type, bien à l’aise dans son costard d’expert de la cour ne trouve rien de mieux à dire que ça !
« Vous avez été enfermés 3 ans, on vous a accusés du crime des plus horribles, vous venez de traverser l’enfer sur terre et vous vous plaignez ?! Mais que devrais-je dire moi, qui suis payé 15 malheureux euros de l’heure ?!! Un peu de tenue voyons mes pauvres amis ! »
Voilà ce que cette phrase voulait dire, voilà ce que j’aurais entendu si j’avais été à la place des accusés.

Je sais que parfois ça peut faire mal au cul, mais quand on se trompe aussi lourdement, la meilleure des choses à faire, c’est au moins de l’admettre. Mais sortir des excuses vaseuses, et pire encore, essayer de se faire passer pour une victime dans ce cas, c’est de l’indécence pure et infiniment méprisable.
Je ne critique pas l’expertise en elle-même, je ne sais pas ce qu’elle vaut, et je n’ai aucune compétence en la matière de toute manière. Et j’admets bien volontiers que l’erreur est humaine, que personne n’est tenu d’être toujours parfait. Mais un tel comportement, ça me dépasse. Si l’erreur est peut-être compréhensible (ceci je ne peux en juger moi-même), le comportement est inadmissible.

Des excuses auraient été la moindre des choses. Un minimum de décence également.

Voilà, j'arrête là, je me suis suffisamment énervé tout seul pour aujourd'hui.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 21/12/2005 14:49

rico >> effectivement, il ne s'est certainement pas suffisamment mis à la place de ces gens avant de parler, et du coup a perdu une belle occasion de se taire.

ChrisMic >> ahah ... aurais-tu des choses à te reprocher ?
Les flocons ? c'est pas pour lire, c'est pour regarder tomber ;o)

Goldesch >> définitivement pas !

Goldesch 21/12/2005 11:03

Et bien, je n'ai pas vu les images ... Mais apparemment, "nous n'avons pas les mêmes valeurs" que cet expert comme dirait l'autre ...

ChrisMic 20/12/2005 17:53

Bravo pour ton article... heu si j'ai besoin d'un avocat, je peux venir te voir ?
Et sinon, les flocons c'est chiant !!! surout pour lire... mais bon... heureusement que l'hiver passe :o)

rico 20/12/2005 16:11

Mmmmh... Tout est question de cycle dans la vie. Peut-être qu'un jour ce cher expert sera accusé d'abus sexuel par un gosse quelconque, manipulé ou pas, et là, peut-être qu'il verra ce que cela fait d'être expertisé par un gars qui calibre ses opinions en fonction de sa rémunération...
Moi aussi j'avais été très choqué par ces propos. Cet épisode nous invite tous à réfléchir sur notre volonté à bien faire notre travail, toutes choses égales par ailleurs.

Stéph 19/12/2005 17:33

Spooky >> heureusement la SNCF était en grève ce jour là ! :o) C'est que tu deviendrais violent dis-donc !!

Mooutche >> effectivement, il y a là-dessous un vrai problème d'éthique.

NoNo >> tu as raison, et peut-être que ce genre d'expertise mériterait d'être mieux rémunérée. Mais ce qui me bloque moi c'est l'excuse invoquée pour se défausser.

Pierig >> comme je le disais, je conçois sans problème que personne n'est à l'abri de commettre une erreur. Par contre quand ça arrive il faudrait au moins l'admettre. C'est vraiment l'attitude que je mets en cause, pas l'expertise elle-même.

pierig 19/12/2005 15:06

Je n'avais pas entendu l'info mais je ne regarde que fort peu la télé. C'est tout simplement scandaleux. Rien ne peut venir justifier cette erreur si ce n'est l'incompétence de cet expert.

NoNo 19/12/2005 11:51

Comme tu disais dans ton dernier post "on a la Justice qu’on se donne les moyens d’avoir". On lui confie une tâche énorme de resposabilité (qui engage la sienne apparemment) en le payant des clopinettes.
Tu vois, il me vient une comparaison sans commune mesure avec cette erreur judiciaire ; le prof qui corrige une bonne centaine de copies de bacs à qq cts l'unité en qq heures, soit il prend son boulot à coeur et se fout de l'indemnité et il fait ça sérieusement, soit il trouve qu'on se fout de sa gueule et t'expédie ça en un quart d'heure : la qualité de correction n'est évidemment pas la même.
Dans tous les cas y'a pas de petites économies .

Ceci-dit cet expert au rabais a été bien maladroit pour se justifier ainsi : certainement la peur qu'on lui reproche son travail bâclé pour lequel il aurait eu 2/20 (1 pt pour l'encre et 1 pt pour la copie).

Mooutche 19/12/2005 11:44

Ce qui me choque dans l'histoire, c'est que sa phrase sous-entend que la qualité meme de son travail dépend de la rétribution financière qui lui est accordée. Je trouve cela absolument déplacé, limite scandaleux, et c'est carrement monstrueux quand le sort de 13 personnes (innocentes) repose sur les dites expériences (du genre : "ah mais si j'avais été payé plus, j'aurais pu vous innocenter plus tôt"). Qu'on choisisse son travail plus pour le salaire que pour le poste en lui-même est une chose, mais quand on est incompétant, qu'on est responsable de la "vie" des gens et bien on évite ce genre de réflexion digne d'un superbe co#?!&# !

Et sinon, j'aime bien les flocons, c'est rigolo et c'est joli !!! :o)

Spooky 19/12/2005 11:36

Je suis à 500% d'accord avec toi. Quand j'ai entendu ça à la télé, j'ai été proprement scandalisé... J'ai eu envie de prendre le train, et d'aller casser la gueule de ce minable. Cette phrase est la plus méprisante que j'ai entendu, et pas la moindre dans ce gigantesque fiasco judiciaire qu'a été l'affaire d'Outreau, où la Justice française toute entière est fautive...