Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

14 décembre 2005 3 14 /12 /décembre /2005 18:15

Avengers est une des plus anciennes séries régulières de Marvel. Stan Lee et Jack Kirby l’avaient lancée en 1963, du temps du renouveau des super-héros. L’équipe regroupait alors Iron-Man, Thor, Hulk, Ant-Man (devenu très vite Giant-Man) et The Wasp, qui n’allaient pas tarder dans les tous premiers épisodes à retrouver le corps congelé du Captain America (Avengers vol.1 #4) de la seconde guerre mondiale, qui avait été conservé en état d’hibernation depuis lors. Cap allait devenir très vite le leader incontesté et la véritable âme de l’équipe, qui connaîtra des dizaines de compositions différentes au fil du temps. Le nombre de héros qui sont ou ont été Vengeurs un jour est impressionnant.
Mais la série Avengers était devenue trop classique, pour ne pas dire vieillissante. En comparaison avec les X-Men et leurs constants relaunchs, ou avec l’univers Ultimate, foisonnant d’idées et tout neuf, Avengers faisait figure de dinosaure.
Pour son 500ème numéro, Marvel a donc décidé de frapper un grand coup, et a pour ce faire donné carte blanche au scénariste à succès Brian Michael Bendis (Torso, Ultimate Spider-Man, Powers, Daredevil, …) et au dessinateur vedette David Finch (Ultimate X-Men, Aphrodite IX, New Avengers, …) afin de redorer le blason terni des Vengeurs, et faire redécoller les ventes.
C’est donc au #500 que débute la saga « Chaos », dernière aventures des Vengeurs. Et elle démarre très fort : au terme du premier épisode de ce story-arc qui en compte quatre, Scott Lang alias l’Homme-Fourmi II est déchiqueté dans une explosion causée par un Valet de Cœur zombifié, l’hôtel mythique des Vengeurs est détruit par une attaque de robots Ultron et Miss Hulk réduit littéralement en miettes le synthézoïde Vision devenu bizarrement fou. Rien que ça.
Et ça ne s’arrête pas là : dès le #502 une armada Kree s’en prend à une équipe des Vengeurs renforcée par tous ses membres réservistes. Dans cette bataille, c’est Clint Barton, le très charismatique et adulé héros Œil-de-Faucon qui perd la vie en se sacrifiant pour ses amis, avant que les Krees ne disparaissent aussi inexplicablement qu’ils étaient apparus.
C’est dans le #503 enfin qu’on apprend qui se cachait derrière tout cela : Wanda Maximoff, alias la Sorcière Rouge, pilier de l’équipe et membre de très longue date des Vengeurs (elle rejoint l’équipe dans Avengers vol.1 #16 de mai 1965). Mutante capable d’influer sur les probabilités grâce à la « magie du chaos », elle peut virtuellement tout faire, et Wanda avait peu à peu sombré dans la folie et la schizophrénie depuis qu’elle avait accouché de jumeaux qui s’avérèrent des émanations inconscientes de son pouvoir immense et non pas ses véritables enfants.
Elle ne s’était jamais totalement remise de ce choc, et ses coéquipiers n’avaient pas remarqué sa lente descente vers la dépression et la folie. C’est avec l’aide du Docteur Strange que les Vengeurs parviennent à maîtriser la Sorcière Rouge, tout en découvrant sa dernière victime, son amie et mentor Agatha Harkness ; avant de la confier à son père (qui n’est autre que Magnéto), dans un état catatonique.



C’est dans Avengers Finale, un maxi-épisode de janvier 2005, sur lequel plusieurs artistes collaborent (dont Alex Maleev ou Steve Epting), que l’aventure des Vengeurs connaît son terme. Avec plusieurs membres tués, les survivants anéantis par la révélation de la trahison de leur amie, décident de dissoudre officiellement l’équipe des Vengeurs. La série Avengers s’arrête , 42 ans après son premier numéro.
Avec cette dernière saga cataclysmique des Vengeurs, Marvel et Bendis parviennent à l’effet voulu. Les épisodes finaux de Avengers ont été très largement suivis et commentés, le comic a fait une percée dans les ventes (dépassant les 100 000 exemplaires, devant Uncanny et Ultimate X-Men, ce qui est exceptionnel pour Avengers) et le scénario a causé un vrai choc aux fans.
La Sorcière Rouge une traîtresse passe encore (d’autant que c’est sa folie qui l’a poussée à agir), Vision détruit pourquoi pas (un robot ça peut se reconstruire, ce qui lui est déjà arrivé du reste), mais la vraie polémique c’est la mort des héros, et en particulier celle d’Oeil-de-Faucon.
Clint Barton a de tout temps été le contre-poids de Captain America. Le chien fou, le mauvais garçon, la tête brûlée parfaite. Il était un personnage culte des Vengeurs. Et bon nombre des fans reprochent à Bendis de n’avoir voulu faire qu’un « coup scénaristique », ni plus ni moins, pour qu’on parle de lui. Honnêtement, c’est mon avis aussi.

D’abord pour la façon assez expéditive, minable et illogique dont est mise en scène la mort d’Oeil-de-Faucon.
Pour un personnage de ce rang, c’est limite. Et ce qui me conforte dans ma conviction, c’est le traitement qu’en fera Bendis par la suite. Passé l’épisode de sa mort, on n’en parle quasiment plus, et ce décès ne servira finalement pas l’histoire (qui continue dans la toute nouvelle série New Avengers). Je veux dire par là qu’il n’a aucun impact en soi sur l’évolution des autres personnages de l’équipe.
Quand dans Amazing Spider-Man, Gwen Stacy meurt à cause du Bouffon Vert (dans Amazing Spider-Man vol.1 #121 de juin 1973), c’est un cataclysme pour Peter Parker qui sera marqué à vie (on le ressent encore dans les épisodes actuels, plus de 30 ans après !).
Quand Jean Grey meurt (dans Uncanny X-Men #137 de septembre 1980), Scott Summers et toute l’équipe sont durablement traumatisés, et subissent de vraies répercussions sur leurs vies et leurs personnalités. Répercussions qui seront les moteurs du scénario des épisodes suivants, s’étalant parfois sur plusieurs années.

Ici, malgré l’importance et tout le background du personnage qui vient de disparaître, rien.
Bendis ne traite pas du tout cet aspect des choses et c’est bien dommage, car il s’ôte lui-même tout l’impact, l’importance et la cohérence que son histoire aurait pu prendre dans la vie des Vengeurs.

OEil-de-Faucon est mort, et il est mort pour rien. Pourtant les héros ne devraient jamais mourir en vain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 19/12/2005 17:37

Spooky >> le plus tard sera le mieux !
(sinon ça va Spooky ? ;oD)

Mooutche >> j'ai des comics pleins mes bibliothèques, ils ne demandent qu'à être lus !

Mooutche 15/12/2005 16:04

Erk ! Ben Spooky, t'as de ces envies parfois !!! :oD

Sinon, toutes mes condoléances pour oeil-de-faucon, malheureusement je n'ai pas eu l'occasion de le connaitre de son vivant, mais comme il reste au moins une centaine de ses aventures bien au chaud dans tes étagères, je pourrais toujours le découvrir à titre posthume...

Spooky 15/12/2005 16:00

Non mais la question cruciale est : quand verra-t-on Hulk faire caca ?

Stéph 15/12/2005 15:28

Rico >> content de te lire ici ! Je ne sais pas si Bendis n'aimait pas le personnage, moi j'ai plutôt l'impression qu'il n'en avait tout simplement pas grand-chose à faire, et que comme il lui fallait des morts et que Barton n'entrait pas dans ses projets pour les New Avengers (j'en parlerai un de ces jours aussi, promis) il s'est dit qu'il était le client idéal. Mais finalement peu importe les vraies raisons, moi c'est vraiment le traitement de cette mort qui me gêne.

Spooky >> c'est vrai qu'il y a très certainement des tas de termes pas forcément accessibles au néophytes, mais je trouvais que mon article était déjà assez long comme, j'avais peur de lasser en entrant trop dans les détails. Par contre dans les commentaires on peut en parler. Les Krees sont une race extra-terrestre très évoluée, qui possède une véritable "empire galactique" et qui ont eu à un moment des vues sur la Terre. Captain Mar-Vell était l'un d'eux, qui s'est rangé finalement aux côtés des héros terriens. Un story-arc est un groupe d'épisodes qui se suivent et forment une histoire complète. L'histoire des Vengeurs ? tu veux dire l'historique, ou le scénario des épisodes en question ?

oufouf >> Ah ! content que tu m'en parles !! Alors il faut tout d'abord savoir que Hulk s'appelle Bruce Banner et non pas David (mais ça me donne l'idée d'un futur article, j'en parlerai donc plus en détail à ce moment). Ensuite Banner ne porte jamais de slip, car comme tu l'as dit, c'est pas très solide. Il porte en permanence des pantalons mauves sans sous-vêtements. Pourquoi ? parce qu'il a dû remarquer que ces pantalons là sont plus résistants que les autres, et surtout parce que l'élastique à la taille ne le sert pas trop ;o).

oufouf 15/12/2005 13:23

Elevons un peu le débat : quelqu'un peut-il me dire pourquoi quand David Banner se transforme en Hulk, il craque toutes ses affaires, sauf son slip ? Hein, pourquoi ??

Spooky 15/12/2005 11:32

Houlàlà, très intéressant ton article. Tu ne traites pas assez de l'histoire de Vengeurs elle-même, à mon sens, mais j'ai appris plein de trucs...
Par contre tu devrais mettre qq définitions ou notes en fin d'article : Qui sont les Krees ? Qu'est-ce qu'une "arc-story" ?...

Rico 15/12/2005 11:17

Absolument d'accord avec toi sur la mort d'Oeil-de-Faucon. Il est toujours regrettable de voir disparaître un héros de la trempe de Barton sans véritable raison. Peut-être Bendis n'aimait-il tout simplement pas le personnage... Quoi qu'il en soit, le concept même de l'archer masqué, pendant de Green Arrow chez DC, reste libre, et il y a fort à parier qu'un scénariste va bientôt trouver un remplaçant sous le masque violet...