Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

 

11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 07:07

Ah quel plaisir de vous parler de ce livre, Le Ciel vous tienne en joie, qui est un recueil de chroniques, celles du Toutologue de France Culture, Philippe Meyer.

Le plaisir d'ailleurs, c'est surtout pour moi celui de vous parler de l'auteur : « Philippe Meyer, mammifère omnivore, bonjour ! »

 

Philippe Meyer c'est avant tout à mes yeux un homme de radio. Il est pourtant loin de n'être que cela, puisque si vous parcourez son Curriculum Vitae vous y verrez apparaître un nombre impressionnant de qualités : le bonhomme semble être un touche-à-tout infatigable. Il aura été tour à tour éducateur pour jeunes délinquants juvéniles, chercheur indépendant au Centre de santé mentale, journaliste de presse écrite, enseignant en sociologie des médias à Sciences Po, écrivain, animateur de télévision et d'émissions musicales, auteur des textes du film De Nuremberg à Nuremberg de Frédéric Rossif, chroniqueur de plateaux télé, candidat aux municipales, comédien, auteur et metteur en scène de pièces de théâtre, chanteur à ses heures, j'en passe et des meilleures...

 

Mais pour moi, il est avant tout un homme de radio. Pour avoir officié des dizaines d'années au micro de diverses antennes, vous ne pouvez presque pas l'avoir raté pour peu que vous ne vous limitiez pas au triste tagada-tsoin-tsoin des radios « musicales » pour jeunes décérébrés façon Fun Radio ou NRJ. C'est avec son émission La prochaine fois je vous le chanterai qu'il a accompagné bon nombre de mes fins de matinées du samedi, en voiture de retour de la librairie *... Avec sa voix à aucune autre pareille, avec son phrasé inimitable, avec son exactitude exemplaire dans le choix de ses mots et avec la classe indéfectible de chacune de ses tournures de phrases, avec son humour ravageur aussi pince-sans-rire que raffiné, avec son flegme, son ton et son dandysme tellement hors du temps et de tout courant, avec sa culture immense des grandes comme des toutes petites choses qui font ce monde, avec son amour des chansons à texte et des bons mots mais aussi des « chansons _ons », avec ses gimmicks savoureusement millimétrés qui ponctuaient ses interventions, ce n'est pas pour me vanter mais Philippe Meyer aura marqué mon oreille d'auditeur sachant auditer !! **

 

Et c'est d'ailleurs avec dans l'oreille le son de cette voix si singulière qui barytone ses textes avec la métronomie et l'exactitude d'une horloge suisse, que j'ai lu ce livre. Chacun des cent-trente-deux textes compilés ici est la retranscription exacte d'une chronique que Philippe Meyer a tenue à 7h56 chaque matin, lors de sa chronique du toutologue sur France Culture de 2010 à 2014. Un toutologue ? C'est celui pour qui tous les sujets se valent et disent quelque chose du monde et de la condition humaine. Qu'il nous entretienne de littérature, de chirurgie plastique du fessier, de politique, de bonheur conjugal, d'histoire, d'anecdote triviale, d'hôtesses de caisses, de musique, de chou frisé, de théâtre, de locutions latines ou d'artisans coiffeurs, il en retire toujours quelque chose d'insolite, d'intéressant, de surprenant ou de drôle, parfois tout à la fois, qui nous permet de nous sentir en fin de chronique un peu moins bête et un peu plus heureux. Car on apprend en souriant grâce au talent de conteur et à l'érudition de Philippe Meyer.

 

Le Ciel vous tienne en joie, titre de ce recueil mais aussi expression dont il ponctue chacune de ses chroniques et qu'il a empruntée au Tartuffe de Molière, est évidemment une lecture que je conseille à tout un chacun. Par petites touches, ici et là, comme on picore quelques cacahuètes entre deux gorgées de Campari-orange, ce livre se déguste petit-à-petit et laisse un arrière-goût d'intelligence impertinente et de reviens-y jouissif. À la bonne heure !

* juste après une autre voix inimitable, celle de Jean-Claude Ameisen et son émission Sur les épaules de Darwin, programmée alors juste avant celle de Philippe Meyer...

** les habitués de ses émissions radio auront peut-être reconnu l'une ou l'autre de ses expressions fétiches ;-)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires