Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

 

25 novembre 2019 1 25 /11 /novembre /2019 08:44

Ce livre est la retranscription par écrit de morceaux choisis de l’émission du même nom qui est diffusée sur France Inter (tous les samedis matins de 11h à midi).

Son auteur est aussi l’animateur de l’émission radiophonique, Jean-Claude Ameisen, médecin, immunologiste et chercheur en biologie, il dirige le Centre d’études du vivant à l’institut des humanités de l’université Paris Diderot. Il a également été président du Comité consultatif national d’éthique.

Autant dire que le bonhomme est une pointure dans son domaine.

 

Mais ses talents ne se limitent pas aux sciences. Car Jean-Claude Ameisen est un conteur né. Sa voix si particulière, et son phrasé reconnaissable entre mille, lui apportent une aura supplémentaire. Non seulement il a accès à la connaissance, mais il sait la partager avec ses auditeurs. Mieux que ça : il sait la rendre accessible et séduisante, ce qui en matière de science parfois très pointue, n’est pas chose si aisée.

C’est simple, quand je l’écoute à la radio, ce type n’a pas son pareil pour capter mon attention, quel que soit le sujet dont il parle d’ailleurs.

 

Un des secrets qui rend son émission si attractive à mon sens, c’est le subtil mélange des genres qu’il y pratique. Évidemment il y est question de science, mais cela ne se limite pas à ça. On aborde quasi-systématiquement d’autres sujets tels que la philosophie, les arts, la littérature, la poésie. Et dans la bouche de Jean-Claude Ameisen tout semble inextricablement lié. L’un ne va pas sans les autres. Aussi a-t-on le sentiment d’une réflexion pleine, qui ne laisse aucun aspect de côté. Et j’aime aussi tout particulièrement son recours très régulier aux questions. Il explique avec brio ce que l’on sait, il décrit souvent des expériences et recherches très récentes, ce qui permet de comprendre où en sont les scientifiques dans l’avancée de leurs connaissances. Mais aussi et surtout, cela permet de mieux se rendre compte des limites de la connaissance. De la somme des choses qui nous échappent encore. Car si l’on en sait peu, on comprend cependant vite que chaque réponse amène dix autres questions. Et ça c’est formidablement bien exprimé. C’est la grandeur de la science à mes yeux : sa capacité à poser toujours d’autres questions, chercher à repousser encore et encore ses propres limites tout en ayant conscience d’elles. La force de la science c’est de savoir dire « je ne sais pas, mais je cherche à savoir ». C’est très justement cette spécificité qu’on a là et qui donne toute sa force à cette émission.

 

Et on retrouve parfaitement tout cela à la lecture de ce premier tome de Sur les épaules de Darwin. Pour peu qu’on soit auditeur de l’émission radio, quand on lit les différents chapitres, c’est la voix de Jean-Claude Ameisen qu’on entend résonner dans nos esprits avec une clarté impressionnante ! Il faut dire que la retranscription est vraiment fidèle à la version orale, l’auteur va jusqu’à respecter les répétitions et les silences* si chers au conteur et qui donnent toute sa personnalité au ton qu’il emploie.

 

Quant aux thèmes abordés, ils tournent principalement autour du temps, comme le sous-titre du livre l’indique. Qu’est-ce que le présent ? Existe-t-il ? Nos perceptions nous permettent-elles seulement de l’appréhender correctement ? La distance implique le décalage temporel… vivons-nous entre un éternel passé perçu et l’anticipation vaine d’un futur toujours fuyant  ?

 

Mais la temporalité n’est pas la seule question déclinée dans cet ouvrage : il y a aussi des passages absolument passionnants sur les oiseaux par exemple.

 

Pour conclure vous l’aurez sans doute compris, je conseille chaleureusement la lecture de ce livre, et j’ai envie de conseiller également très vivement l’écoute de l’émission radio du même nom. L’un comme l’autre sont passionnants.

* si, si, même les silences ! :-)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ivaule 15/12/2019 11:05

Ha oui, sur les épaules de Darwin ! Chez nous, on est fan ! Les enfants trouvent le son de sa voix un peu monotone, mais si le sujet les intéresse, ils sont captivés !

Stéph 15/12/2019 21:22

Ah je n'ai jamais testé auprès de mes gamins. Ils sont plutôt Jamy Gourmaud que Jean-Claude Ameisen !! ;-)