Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 16:21


Extraits de correspondances exhumés du fin fond de mon disque dur…


Lundi 8 sept. 2003

Je t'avoue que ce début de semaine est un peu gris, un peu tristounet aussi. Marc a reçu son arrêté de mutation. Il commence le 1er octobre dans son nouveau poste, perdu quelque part dans le Lot. Dans moins d'un mois. Moins le temps de déménager. Bref, ça me fait tout bizarre de me dire que dans quelques jours l'ami qui est assis en face de moi chaque jour ne sera plus là. Ça m'embête plus que ça ne devrait, j'y pense pas mal en ce moment. Il est temps que je me remette à (t’)écrire, ça me changera les idées et m'aérera les pensées...

J'ai toujours été plutôt solitaire, ce n'est pas ça qui me fait peur. Simplement, si j'ai peu d'amis je leur accorde une grande importance, ce qui rend le départ de l'un d'eux d'autant plus difficile à accepter. Ce que j'aime chez Marc, c'est son silence. Il sait se taire et écouter. On en a écouté des cd de Leonard Cohen dans un silence religieux au bureau. On en a observé des gens, bien installé en terrasse à déguster notre café. Ce qui ne nous a pas empêché aussi d'avoir des discussions sur des sujets parfois très sérieux ou très futiles, mais toujours agréables et instructives. Il va me manquer.


[…]


Jeudi 25 sept. 2003 - 17h20

... il vient de partir.

Une dernière poignée de main, un dernier au revoir, et alors que jusqu'à présent ça ne m'avait rien fait, je me retrouve là comme un con, avec juste l'envie de chialer.

Je l'ai aidé à charger son dernier carton dans sa voiture, et j'ai vite remonté mes 8 étages. J'ai regardé par la fenêtre de mon bureau, il était toujours là sur le parking, il n'avait pas encore démarré. Au bout d'un long moment la voiture a commencé à bouger, il a fait tout le tour du bâtiment alors qu'il était pourtant garé près de la sortie. Tout doucement. Il s'est arrêté quelques secondes juste sous notre bureau, et il a définitivement franchi le portail pour s'engager dans la rue et disparaître un peu plus loin sur la gauche.

Il m'a offert aujourd'hui deux de ses 33T et un bouquin de dessin sur la perspective qu'il avait depuis longtemps. Et une de ses aquarelles que je viens d'accrocher à ma hauteur, à droite de mon PC.

J'ai pas trop la pêche tout d'un coup.

Ça ira mieux demain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires