Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 07:56

 

Je viens de lire le dernier hors-série en date du magazine Psychologies, intitulé Comment être un homme ?

Je n'avais jamais lu aucun numéro de ce magazine que je ne connaissais que de nom, mais pour tout un tas de raisons qui m'appartiennent, ce titre m'a interpellé. Aussi m'y suis-je plongé.

J'y ai trouvé des articles plus ou moins bons, certains très intéressants, d'autres plutôt décevants.

En vérité, les questions soulevées m'ont paru beaucoup plus riches que les réponses, ou débuts de réponses, apportées.

En fil rouge du magazine, la question « c'est quoi être un homme ? » était posée à différentes célébrités, hommes et femmes, qui répondaient chacune à leur façon.

Bien évidemment, je me suis posé la même question, et me suis demandé quelle serait la définition que je donnerais si on m'en demandait une.

J'aurais pu penser au magnifique poème de Rudyard Kipling, If, repris et adapté en chanson par Bernard Lavilliers (et qui m'a déjà servi pour un article il y a longtemps), j'aurais pu parler du courage de mon père face à sa maladie, j'aurais pu citer toutes les qualités humaines de mon ami Éric qui est une sorte de modèle à suivre pour moi.

Il y en a qui auraient répondu selon des stéréotypes ou des clichés : on est un homme après son service militaire (ahhhh heureuses générations actuelles !!), on est un homme après sa première relation sexuelle (version macho), on est un homme quand on devient père de famille (version paternaliste), etc …

Mais ce qui m'est venu quasi-instantanément à l'esprit, c'est l'image de mon grand-père, un jour funeste de février 1998. Je rentrais le soir, mon grand-père m'a ouvert la porte et m'a annoncé que mon père venait de mourir quelques instants plus tôt. Il m'a regardé, m'a pris l'épaule d'une main et du haut de ses 72 ans m'a dit « je suis là ».

C'est ça être un homme pour moi.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie H. 07/07/2010 21:54



Je ne savais pas pour papapa.
Ta définition est très belle.



myriam 02/07/2010 15:31



C'est assez ma vision des choses... Etre là. J'ai de la chance, j'ai des hommes autour de moi, des comme ça.