Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 10:48

J’ai entendu une info hier qui m’a vraiment fait marrer. Richard Cocciante, le compositeur et chanteur franco-italien et son épouse viennent d’être condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à 30 mois d’emprisonnement dont 10 mois fermes. Ce n’est pas ça que j’ai trouvé drôle (c'est même plutôt sévère selon moi), mais plutôt la raison pour laquelle ils ont été condamnés : fraude fiscale. En effet, le fisc estime à plus de 6 millions d’euros les revenus du couple pour l’année 2000, ce qui aurait dû l’amener à payer environ 2,8 millions d’euros d’impôt sur le revenu.
Pour mémoire, Cocciante venait de connaître un immense succès en tant que compositeur des musiques de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, dont les ventes d’albums et les spectateurs se chiffraient en millions.
Or pour la même année, le couple Cocciante a déclaré en tout et pour tout 9 300 euros au fisc français !! Ils auraient même pu demander à bénéficier de la prime pour l’emploi !!! :o) Pour sa défense, le chanteur déclare qu’il n’était pas et n’est toujours pas résident français (il dit avoir résidé à Monaco en 2000 et en Irlande depuis), alors qu’une enquête de vérification du fisc atteste de sa présence quasi-continue sur le territoire français à cette époque. Bref, tout ça va sûrement se finir en Cour d’Appel...

N’empêche, bien que je considère que 2,8 millions d’impôts sur 6 millions et quelques de revenus ça fait beaucoup à payer, oser déclarer seulement 9 300 euros quand on ne pouvait pas allumer un poste de radio ou une télé sans entendre Quasimodo faire sa déclaration à Esmeralda sur tous les tons, c’est un peu fort.

9 300 euros ? Je ne sais même pas si c’est le budget annuel coiffeur-brushing de Cocciante !! :o)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 24/03/2006 12:07

Pierig >> tu veux dire ... qu'il t'en reste plus que ça ?!? ;o)Goldesch >> oui, Pagny est très influent dans la chanson française faut croire ...

Goldesch 23/03/2006 10:40

Oui, j'ai entendu ça aux infos à la radio ... ça m'a bien fait marrer ... Florent a de la concurrence !

pierig 22/03/2006 13:58

Boaf, ça fait la moitié de ses revenus qui vont dans les caisses de l'état. En belgique, on est imposé à près de 50%. C'est donc la même chose, exception faite qu'il ne me reste plus 3,2 millions après ...

Stéph 22/03/2006 11:42

Mouna >> presque : je l'écoute à la radio :o)Susan >> bah, il paraît que la Patagonie c'est très joli. Un peu frais, mais le grand air fait du bien ;o)Rico >> oui, je comprends pour quoi tu t'énerves, même si moi j'ai pris le parti d'en rire (pour pas en pleurer hein). Par contre je rebondis sur ce que tu dis : ne serait-ce que parce qu'à cause du succès de Notre-Dame de Paris on nous inflige depuis comédie musicale sur comédie musicale, plus niaises et casse-######## les unes que les autres, il l'a bien mérité son redressement fiscale ce vilain chevelu !Et en plus comme je sais que le sujet te tiens à coeur, il devrait prendre une amende pour délit envers la bienséance capillaire ! ;o)(euh... l'impôt sur les frisoni ? quel rapport ? :oD)

rico 22/03/2006 11:17

Moi, je trouve cette histoire totalement indécente, et hautement ironique.
Même si le gus est sensé donner 2.8M de roros à l'Etat, reconnaissons que ça lui en fait quand même encore 3.2M dans la poche, ce qui est pour le moins considérable. Quand on est dans ces sphères de revenus, même si je trouve moi aussi l'ISF exagéré, je ne vois vraiment pas l'intérêt de frauder le fisc, si ce n'est pour devenir encore plus immensément riche, et encore moins savoir quoi faire de son argent. C'est le genre d'affaire qui devrait choquer tous ceux qui bossent péniblement toute l'année pour tirer un smic, ou un peu plus,  à la fin du mois. Quelle que soit l'issue de cette affaire, Cocciante n'aura plus jamais besoin de travailler de sa vie, en plaçant son argent en bon père de famille. Encore fallût-il considérer l'écriture de chansons comme un vrai travail. Vaste débat.
Et l'ironie dans l'histoire, c'est que ces compositeurs écrivent des comédies musicales imbibées de bons sentiments suaves et un peu cul-cul la praline. Quand on gratte un peu derrière l'"oeuvre"pour découvrir l'homme dans sa réalité quotidienne (ex : Picasso, Rembrandt), on découvre souvent un portrait bien moins reluisant, et souvent très mercantile. Le cordonnier est souvent le plus vilainement  chaussé.
Et dans ce cas précis, il est chevelu et frisé, ce qui l'handicape encore plus. C'est pas l'Impôt sur la Fortune qu'on lui demande à Cocciante, c'est l'Impôt sur les Frisotis.

susan 22/03/2006 11:07

qui ne tente rien n'a rien..le problème, c'est quand tu te fais attraper !!!

mouna 22/03/2006 11:02

Tu as regardé Ruquier hier soir!... lol