Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moleskine et Moi
  • : de la Pop Culture, un peu d'actualité, pastafarismes et autres petites choses...
  • Contact

Attention !

Avant de lire les notes que je fais sur les films que je vois et les bd que je lis, sachez que dans mes commentaires il m'arrive parfois de dévoiler les histoires et les intrigues. Ceci dit pour les comics, je n'en parle que quelques mois après leur publication, ce qui laisse le temps de les lire avant de lire mes chroniques.
Bon surf !

Recherche

Série(s) en cours

14 février 2006 2 14 /02 /février /2006 18:56

Le 14 février c’est la Saint Valentin , autrement dit, la fête des amoureux. Et ces dernières années, un peu à l’image de Halloween ou de la fête des grands-mères, la Saint Valentin a pris des proportions de plus en plus importantes (médiatiquement et surtout commercialement).

Bref, on n’est pas obligé de la fêter, mais elle ne fait de mal à personne, donc chacun fait comme il le veut. Pour ma part je partage l’idée de ma fée selon laquelle on n’a pas besoin d’un jour particulier dans l’année où l’on s’aimerait plus que les autres. C’est pourquoi je n’apporterai pas ma pierre au romantisme ambiant du moment, mais tenterai une autre approche (qui a dit rébarbative ?).
Si certains font le rapprochement entre la Saint Valentin et la célébration romaine du dieu Faune le 15 février (les Lupercales), d’autres avancent que la mi-février correspond aux premiers accouplements de certains oiseaux (enfin, ceux qui échappent à la grippe aviaire) annonçant ainsi le début de la fin de l’hiver. Mais l’origine exacte de cette fête se perd quelque part en Angleterre au Moyen-Âge, sans que j’ai réussi à en savoir précisément plus (d’ailleurs si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne, je suis preneur).

Toujours est-il que le dieu romain de l’amour, Cupidon, y est souvent mêlé, et l’iconographie de la Saint Valentin ne manque pas de le représenter armé de son petit arc, prêt à attiser les sentiments de ceux sur lesquels il décochera ses flèches d’argent dans le coeur…

Voici en quelques mots la légende de Cupidon et de Psyché…
Cupidon (du latin cupere : désirer), alias Eros dans la mythologie grecque, était le fils de la déesse de l’amour et de la beauté, Vénus en personne. Celle-ci, affreusement jalouse de la beauté de Psyché, une jeune mortelle, ordonna à son fils de la faire tomber amoureuse de l’homme le plus laid de la Terre , pour la punir d’être si belle. Mais c’est Cupidon lui-même qui tomba sous le charme de la jeune femme, et pour la soustraire à la colère de Vénus l’emporta dans un palais caché de tous. Là, il la visitait chaque nuit, lui promettant une vie de bonheur et une descendance immortelle à condition qu’elle ne voit jamais son visage, afin qu’elle ne puisse le reconnaître. Psyché, mal conseillée par ses sœurs, ne put pourtant s’abstenir de regarder le visage de son amant, et l’épia une nuit à la lueur d’une bougie alors qu’il dormait. Déçu de ce manque de confiance en lui, Cupidon l’abandonna, et Psyché erra tristement à sa recherche. Mais l’histoire se termina plutôt bien : après une longue quête emplie de péripéties l’opposant à Vénus elle-même, elle finit par reconquérir le cœur de Cupidon, et c’est Jupiter en personne qui se chargea de la rendre immortelle, à l’égal des dieux, afin qu’ils puissent se marier enfin. De cette union, naquit une fille qui fut nommée Volupté…

Aujourd’hui Cupidon est représenté sous la forme d’un enfant androgyne, avec ou sans ailes, nus et armé d’une fleur ou plus souvent d’un arc. Son image a curieusement glissé pour passer de celle d’un beau jeune homme blond à celui d’un angelot facétieux. Personnellement je préférais cette image de gravure de mode à celle d’enfant ailé… et vous ?

 

 

Edit du 05.10.2010 :
À l'époque où j'ai écrit ce texte, j'étais muni d'un esprit facétieux et taquin. J'avais donc "caché" un lien vers une autre image qui vous permettait, en cliquant sur l'angelot débile ci-dessus, d'afficher un autre angelot, un peu différent, en la personne d'un archer nu comme un ver, ventripotent, l'oeil pas vif et ne cachant rien de ses attributs virils (arc, flèches et popaul en berne).
Je ne connais rien des rouages mystiques du système de référencement sur google, toujours est-il que par une équation qui m'est incompréhensible, je me retrouvais très souvent en première page d'une recherche google image sur des mots clés pourtant pas en rapport du tout (du genre : "jeune homme blond", "photo d'enfant", "gravure de mode ancienne", "fleurs d'enfant", etc, y-compris parfois des recherches des plus anodines et sans le moindre rapport avec cette image). Et croyez-moi, ce type de recherches est très courant, ce qui me ramenait environ 5 à 10 visites en moyenne par jour rien que pour cette photo. J'ai même reçu il y a quelques semaines, une plainte officielle d'un père de famille s'indignant de tomber sur cette photo en cherchant une photo d'enfant sur internet. Bon, en temps normal, rien que pour ce genre de plainte j'aurais laissé l'image en question en place, mais là, tous les jours je suis sidéré des renvois complètement hors de propos vers cette photo que me procure Google, dont décidément je ne comprendrai jamais la logique de référencement...
D'autant que je le redis encore une fois : cette photo n'apparaît pas sur mon blog ! Il fallait cliquer sur le lien caché pour la voir s'ouvrir en pop-up !!! (ce qui me fait dire aussi que le père de famille en question avait vraiment envie de la trouver cette photo, n'est-ce-pas Monsieur Pohardy ?, mais bref, passons). Même son nom n'expliquait pas cette sur-exposition sur le net (l'image se nommait banalement "cupidon2.jpg").
Toujours est-il que j'ai décidé qu'il valait mieux que j'ôte le lien pointant vers cette photo siiii choquante, ma blague de l'époque étant de toute manière de mauvais goût il paraît.
Ah, les joies d'internet.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéph 17/02/2006 12:58

Mooutche >> on est d'accord !Stella >> pourquoi, tu aurais aimé le rencontrer ? ;o)

stella 16/02/2006 13:21

Oula ... ce bonus-malus, c'est pas un ami à toi, j'espère ? ;-)

Mooutche 15/02/2006 17:33

AH, L'HORREUR !!! Un bonus ??? tu veux dire, un malus, oui... :oD on est loin de l'ephèbe grec... ou du moins, de l'idée que je m'en fait ! :o)

Stéph 15/02/2006 17:00

Delo >> SMAAAAACK !Mooutche >> pas grave, pour la Saint Valentin, moi j'ai eu un tête à tête... avec mon dentiste !Spooky >> comment elle ne te l'a pas dit ? Spookynette a gagné pour toi la fameuse enchère sur e-bay, c'est toi qui va dîner avec Vanessa Demouy ;o)Toulemonde >> visiblement vous êtes passés à côté du bonus caché de cet article...

Spooky 15/02/2006 16:25

Ah ben c'est clair que c'est devenu un truc très commercial. Pour ma part, hélas, j'y ai cédé en offrant des jolies fleurs à l'élue de mon coeur. Non que la St-Valentin ait réellement une signification pour nous deux, puisque je lui offre plus ou moins régulièrement ce genre de chose :)Bon, c'est vrai qu'elle aussi voulait m'offrir un truc, pour que ça aille dans les deux sens, mais ça ne s'est pas fait.

Mooutche 15/02/2006 15:12

Moi aussi j'aurais preferé un beau blond au physique d'un dieu grec plutôt qu'un angelot dodu et potelé... Comme icône de l'amour, on fait mieux, non ? (Ou plus sexy, en tout cas !!! :o) )Pour en revenir à l'aspect "commercial" de cette journée, je trouve un peu injuste l'image répandue qui consiste à ce que ce soit les hommes qui doivent chouchouter leur valentine... L'inverse est nettement moins vanté par les vendeurs et publicistes en tout genre, comme si le reste de l'année les hommes étaient incapable de faire preuve de "romantisme" et qu'ils pouvaient se donner bonne conscience avec un bouquet de fleur le 14 février...Messieurs, on vous manipule ! ;o)
 

Delo 14/02/2006 21:44

Pour la St Valentin je te fais un gros SMACK mon Stéph !!!